Un rapport remis à Jean-Marc Ayrault, avant une refondation prévue pour janvier sur la question de l’intégration, fait une série de propositions choc qui devraient créer la polémique.

C’est un rapport que certains jugeront explosif. Le Figaro dévoile ce vendredi le contenu d’un rapport en cinq volets remis à Jean-Marc Ayrault sur le thème de l’intégration. Les discussions qui serviront de point de départ à une « refondation » démarreront début janvier. « On veut changer la manière d’aborder l’intégration » a indiqué Matignon au quotidien. « On s'oriente vers une politique fortement ancrée sur l'égalité des droits et la lutte contre les discriminations ».

On ne parlera plus d’« intégration »Plusieurs groupes de travail ont ainsi été constitués cet été, lesquels ont remis une série de propositions qui devraient donner matière à discussion dans les semaines à venir. En préambule, l’abandon du mot « intégration ». « Symboliquement, l'abandon du terme peut constituer un signal fort pour celles et ceux qui sont soumis à cette injonction au quotidien et à tort » indique le rapport. Un premier pas donc, mais qui n’est pas suffisant. « Refonder notre politique d'intégration suppose de répondre à l'attente des personnes immigrées et de leurs descendants : être considéré comme n'importe quel Français » est-il précisé. « Une telle démarche ne peut réussir qu'à la condition d'admettre que la richesse de l'héritage légué par les migrants au fil des âges fait partie de l'identité française ».

Publicité
« Faire France en reconnaissant la richesse des identités multiples »Les experts ont donc frappé un grand coup. Parmi les suggestions faites au gouvernement, on trouve l’autorisation du voile à l’école, la création d’un « délit de harcèlement racial » ou encore d’une « Cour des comptes de l’égalité ». Il s’agit ici de « faire France en reconnaissant la richesse des identités multiples ». Des propositions qui ne manqueront pas d’échauffer encore un peu plus le débat sur un sujet sensible. Dans son discours de politique générale de juillet 2012, Jean-Marc Ayrault avait déjà fait part de son « ambition de renouveler en profondeur l’approche des questions d’intégration en France ».

En vidéo sur le même thème : le port du voile à l'université suscite la polémique 

Publiez votre commentaire

361 commentaires

C'est aux Français à faire la

Portrait de Jenai

C'est aux Français à faire la loi en France, ceux qui viennent vivre chez nous doivent se plier aux us et coutumes .leurs pays (destinations fréquentes de vacances pour les européens) sont agréables qu'ils y restent sinon.

Ras la casquette de cette horde destructrice de notre société, de notre culture. 

L'uniforme à lécole !! c'est possible en france.

Comme autrefois la blouse de longueur règlementaire pour filles et garçons, tête nue pour tous.

Qu'on ne dise pas que ce n'est pas à la portée de toutes les bourses... et ça a en sus,l'avantage de protèger les vêtements, cacher les mini shorts,les jupes provocatrices et les pantalons mettant à nu le postérieur.

Votez pour ce commentaire: 

Il commence a faire chaud

Portrait de Lamarseillaise

Il commence a faire chaud dans notre France. Il y en a assez de ces foutus hommes et femmes poilitiques qui veulent tout changer dans NOTRE pays. Même le vocabulaire change!!!! Qu'ils nous laissent NOTRE France avec NOS fêtes NOTRE langue NOTRE Laïcité et NOTRE Chrétienté! Ceux qui ne sont pas OK avec NOS habitudes et NOS coutumes......Français d'origine ou pas......NOTRE porte est ouvert ils peuvent aller ailleurs essayer de faire pareil!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Pourra-t-on  toujours trouver

Portrait de valangeline

Pourra-t-on  toujours trouver le mot "intégration" dans le dictionnaire ou bien il faut l'oublier, et aurons-nous encore le droit de le prononcer ou attention à la sanction? et un jour peut-être devrons nous porter le voile aussi à ce train là. Après tout ce qui a été fait pour interdire ce sacré voile à l'école et dans les lieux publics, nous revoilà au point de départ. Ils doivent bien se marrer en tous cas!!

Votez pour ce commentaire: 

Pourra-t-on  toujours trouver

Portrait de valangeline

Pourra-t-on  toujours trouver le mot "intégration" dans le dictionnaire ou bien il faut l'oublier, et aurons-nous encore le droit de le prononcer ou attention à la sanction? et un jour peut-être devrons nous porter le voile aussi à ce train là. Après tout ce qui a été fait pour interdire ce sacré voile à l'école et dans les lieux publics, nous revoilà au point de départ. Ils doivent bien se marrer en tous cas!!

Votez pour ce commentaire: 

et oui !!! nous feançais ont

Portrait de cathounette_64

et oui !!! nous feançais ont nous interdit la croix mais pour les étangers tout est permis

le ps nous vole notre identité, y'en a mare de cette gauche caviar et incapable, tous des bouffons

Votez pour ce commentaire: 

Ce Gouvernement ne sait pas

Portrait de Gyger

Ce Gouvernement ne sait pas quoi faire pour semer la zizanie !... C'est le seul moyen d'inciter les Français à la révolte et au racisme et ils auront raison !...quand un pays vous offre l'hospitalité et que vous voulez être considéré comme un Français vous n'avez pas à vous "démarquer"... si vous voulez vivre avec vos us et coutumes retournez dans votre pays....

Votez pour ce commentaire: 

L'intégration c'est : se

Portrait de kiwi691

L'intégration c'est : se fondre dans l'espace géographique où l'on se situe et en respectant les us et coutumes de la population qui occupe déjà cet espace.

Mmes allez au Qtar sans voile sur la tête.... et ne revenez pas de sitot ! c'est une solution pour ceux qui ne veulent plus de leur épouse !

Votez pour ce commentaire: 

a non pas le voile mais ou va

Portrait de dalleu

a non pas le voile mais ou va t"on , on nous ajoute déja des saints qui n"existe pas sur nos calandriers on suprime les fétes chrétienne , mais pour la prime de noel ils savent bien l accepter se qui n"est pas une féte musulmane  on en a mare vive marine

Votez pour ce commentaire: 

Le voile à l'école alors la

Portrait de BOVE j

Le voile à l'école alors la croix visible pour les catoliques le poisson le vendredi et la prière à table dans les quantines et les mêmes applications pour toutes les religions. Je pense que nos phylosophes nos politiciens sont frileux et ont peur de prendre de réelles décisions pour mettre en application l'équité la justice et la neutralité.

IL EST VRAI QU'ILS ONT EN EXEMPLE LA NON APPLICATION DES LOIS

Votez pour ce commentaire: 

Non mais, où allons nous, et

Portrait de stan13

Non mais, où allons nous, et pourquoi-pas se convertir à l'islam, religion que je respecte, et où va, la république, une et indivisible, allons mesdames et messieurs, avez-des c......., ou pas!!!!!!!!!!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité