Rouges, vertes, jaunes... Ce n'est pas parce qu'il est possible de déguster des pommes toute l'année que le fruit en question pousse durant 12 mois. En réalité, la plupart des pommes que vous mangez sont de vieux fruits. Mais pourquoi ?

Il y a des anniversaires dont on se passerait bien. Cet anniversaire ? C'est celui de la pomme. Votre pomme. Celle-là même que vous vous apprêtez à déguster (et pour cause : "Une pomme par jour éloigne le médecin", tel que le disait Winston Churchill en son temps).

Mais savez-vous quand cette dernière a-t-elle été récoltée ? Une question que l'on ne se pose pas, a priori. Il va de soit que le fruit que vous êtes sur le point de croquer se révèle jeune et frais. Et pourtant, la pomme n'est, en réalité, récoltée qu'entre les mois de juillet et d'octobre. Si bien que si vous mangez une pomme en juin, il y a fort à parier que celle-ci soit issue d'une récolte de l'été passé et qu'elle soit âgée de près d'une année.

La pomme : reine de la conservation !

En effet, s'il y a bien un fruit qui peut se conserver toute une année, c'est la pomme. Mais pourquoi ? Si la France en produit, en fin de compte, assez peu (malgré les étalages qui nous proposent un choix important), la longévité de conservation de ce fruit tient tout d'abord au fait que les variétés proposées sur le marché hexagonal (plus de 1 000) sont sélectionnées en fonction de leur capacité à tenir dans la durée.

Autre critère de « longévité » : la cueillette. Les spécialistes s'accordent sur le fait qu'une pomme ne doit, au moment de sa récolte, ni se révéler trop verte, ni trop mur. Ils expliquent, par ailleurs, qu'il convient de ne pas trop brusquer la demoiselle et de la détacher avec minutie (1/4 de tour de queue précisément) pour qu'elle puisse conserver toutes ses qualités.

Triées, isolées, "azotées" ?

Une fois l'opération cueillette achevée, vient le moment du tri. Et là, aucune pitié. Les pommes considérées comme trop fragiles sont écartées. Histoire de ne pas contaminer les autres. Les fruits les plus sains sont, de leurs côtés, isolés, disposés dans des cagettes, puis conservés à une température proche de 10°C, révèle le site Mashable. Parfois même en chambre froide.

Publicité
Une ultime technique de conservation (plus radicale cette fois) consiste à placer les pommes dans une chambre froide dans laquelle l'azote a remplacé l'oxygène. Un processus qui permet de ralentir sa maturation contrairement à l'oxygène qui, lui, accélère le vieillissement du fruit.

En vidéo - Des pommes génétiquement modifiées vont être commercialisées, une première

 

mots-clés : Conservation

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité