Samedi soir, sur le plateau de Salut les Terriens, sur C8, le couple Nivat-Bourdin a été questionné sur sa relation. Une bonne occasion pour la grande reporter de sortir de l’ombre.

Jean-Jacques Bourdin ainsi que sa femme, Anna Nivat, ont été interviewés sur leur couple samedi soir, à l’occasion de l’émission "Salut les Terriens", diffusée sur C8. Anne Nivat en a profité pour révéler l'un des petits complexes  de son mari : avoir les jambes arquées, en plus d’avoir le béguin pour la chanson "Jeff", de Jacques Brel.

Le journaliste de RMC s'est défendu et a saisi l'occasion pour dévoiler que son épouse, grande reporter, avait peur des guêpes et ne portait pas de parfum, contrairement à lui.

Un climat sous haute tension sur le plateau

Outre ce moment de révélations plutôt mignon, Anne Nivat n'a pas hésité à pousser un "coup de gueule". Et pour cause, elle est agacée d’être présentée comme la femme de Jean-Jacques Bourdin : "ma fonction ce n'est pas être femme de Jean-Jacques Bourdin, c'est être grand reporter". Elle a également fait comprendre qu’elle était victime, sur le plateau, de sexisme : "Pour tous les autres il l'a dit. Moi, je suis grand reporter. Ça peut se dire aussi". Une séquence que la grande reporter a demandé à Thierry Ardisson, l’animateur, de "refaire" afin de la présenter comme tout le monde, sous sa profession.

Publicité
Dans ce climat légèrement tendu, Anne Nivat a pu compter sur l’humoriste Fabrice Eboué. Il a tenté d’apaiser l’atmosphère en lançant une petite blague et en faisant écho à un autre type de discrimination : "On a tous des plaintes, regarde, ils ont mis tous les immigrés du même côté".

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité