Les habitants de la région ont été secoués cette nuit par un séisme de magnitude 4,4 dont l’épicentre se situait à l’extrême sud-est de l’Angleterre.

Plus de peur que de mal. Cette nuit, vers 3H52, les habitants du Pas-de-Calais (Nord) ont été victime de secousses résultant d’un séisme dont l’épicentre se situait à l’extrême sud-est de l’Angleterre. Dans le Kent, plus précisément, à 7 km de la ville côtière de Douvres, selon le Bureau central sismologique français (BCSF).

Le séisme de magnitude 4,4 a donc légèrement secoué le Pas-de-Calais dans la nuit de jeudi à vendredi, selon les signalements reçus par les pompiers.

A lire aussiNord-Pas-de-Calais : une baleine échouée sur une plage

Le Centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis) du Pas-de-Calais a reçu "cinq appels en tout de personnes qui disaient avoir ressenti un gros tremblement". Ces témoignages provenaient des villes de Calais, Boulogne-sur-Mer ou encore d'Arras. Ils n'ont nécessité aucune intervention de la part des pompiers.

Publicité
D’après la cartographie du BCSF, une dizaine de séismes ont été enregistrés au cours des 12 derniers mois en France. Les principaux départements touchés sont les Pyrénées-Atlantiques, les Alpes-de-Haute-Provence et près de l’île de Jersey, entre la Normandie et la Bretagne.

Vidéo sur le même thème : Les premières images amateur du nouveau séisme au Népal