Le mot « race » devrait être supprimé de la Constitution. François Hollande en avait fait une promesse de campagne. La proposition devrait être débattue à l’Assemblée nationale d’ici l’été.

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. » Tel est l’article premier de la Constitution de la cinquième République. Un article appelé à être modifié selon l’une des promesses de campagne du candidat François Hollande, qui avait évoqué la disparation de ce terme lors d’un meeting en outre-mer. « ll n’y a pas de place dans la République pour la race » avait-il déclaré. Une proposition diversement appréciée, et qui avait suscité les sarcasmes de son adversaire Nicolas Sarkozy. « Là, on a été gâté, il faut bien le dire, voilà que M. Hollande a trouvé une idée fantastique pour supprimer le racisme : supprimons le mot 'race' » avait raillé l’ancien président.

Publicité
La chose serait aujourd’hui en bonne voie selon France Inter et Le Figaro, qui croient savoir de source élyséenne que la modification pourrait être soumise aux députés pendant la session parlementaire estivale. Avec la réforme du mariage pour tous, ou encore la proposition de Sandrine Mazetier de remplacer le mot  « école maternelle » par un terme moins sexiste, c’est une nouvelle bataille sémantique que s’apprêtent à livrer les socialistes. Un combat loin d’être anodin comme le théorisait déjà le philosophe anglais John Locke au XVIIe siècle : « La plus grande part des controverses qui embarrassent l’humanité dépend de l’usage douteux et incertain des mots et du caractère indéterminé des idées qu’ils désignent ». 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

6 commentaires

Il n'y aura bientôt plus de

Portrait de lacdan

 Il n'y aura bientôt plus de noirs, de gris, de blancs, de jaune...... on sera tous bleus (nuit, azur, ciel....). Que diront les antropologues lorsqu'ils voudront préciser ce qui est actuellement la "race"?. Il n'y a vraiment pas d'autres sujets plus importants à traiter?.

Votez pour ce commentaire: 

Encore une idée

Portrait de cricrid'O

 cricri

 Encore une idée lumino-foireuse du "Normal" pour épaissir l'écran de fumée cachant son incompétence,  il oublie que la constitution ne se modifie pas  par des promesses électorales avec les seules voix socialistes mais aux 3/5 des deux assemblées ou par référendum, donc c'est bien encore pour faire diversion, semer la zizanie et ne pas aborder les vrais sujets urgents .

Votez pour ce commentaire: 

Le supprimer aussi du

Portrait de TAGAR

Le supprimer aussi du dictionnaire,ne pas oublier de supprimer aussi "ethnie,blanc,noir,bronzé " tous ces mots à connotation raciale insoutenable .Mon chien de marque coker ,il ne veut pas que l'on évoque la couleur de son poil par respect pour les humains .

Votez pour ce commentaire: 

En voilà une idée qu'elle est

Portrait de Marioutchka

 

En voilà une idée qu'elle est nulle !!! 


Purée... Non mais ce n'est pas sérieux, là !!! Ils songent à amputer notre constitution du mot "race"... On tombe dans la parano la plus complète, ou je ne m'y connais pas !!!

Bientôt ils vont peut-être nous pondre une loi interdisant de prononcer ce mot en public sous peine d'amende ou de poursuite judiciaire !!!


Franchement, quel gouvernement de "muppets"... Hélas, leur "show" ne vient que de commencer... Ah mais non ! Là, on n'en est qu'au stade des répètes !... et il risque d'y en avoir encore pas mal... des répètes !!!!! (Aïe aïe aîe ! ... où allons-nous ?!...)

 

 

 

 

Votez pour ce commentaire: 

cricrid'O a dit : Encore une

Portrait de monicao476

MONICA

cricrid'O a dit :

 Encore une idée lumino-foireuse du "Normal" pour épaissir l'écran de fumée cachant son incompétence,  il oublie que la constitution ne se modifie pas  par des promesses électorales avec les seules voix socialistes mais aux 3/5 des deux assemblées ou par référendum, donc c'est bien encore pour faire diversion, semer la zizanie et ne pas aborder les vrais sujets urgents .

 

Mais oui, de la fumée en ce moment il n'y a que ça : le mariage pour tous, le droit de vote des immigrés, et maintenant la race. Mais où va-t-il ? A quoi pense-t-il ? Il est vraiment à "côté de ses pompes". Alors les problèmes importants c'est pour quand ????

Votez pour ce commentaire: 

Publicité