Le loueur de voitures Sixt s’est récemment servi de la polémique autour du livre de Valérie Trierweiler pour sa nouvelle publicité. Et la compagnie n’en pas à son coup d’essai en matière de détournements des affaires de politiques. Découvrez-les en images.

"Avec ou 'sans-dents', on peut tous louer une voiture belle à croquer"

Une fois encore, le loueur de voitures Sixt a décidé d’utiliser l’actualité du moment pour rendre sa campagne de publicité plus attrayante. Après avoir, entre autres, proposé une voiture familiale à Carla Bruni-Sarkozy quand la rumeur de sa grossesse a enflé en 2011, proposé une location de voiture à son arrivée à l’aéroport à DSK ou ironisé en assurant à Manul Valls qu’il se sentirait bien "à l’intérieur" d’un de ses véhicule, la compagnie allemande s’est récemment attaquée aux affaires de cœur de François Hollande. 

Suite à la publication du livre de Valérie Trieweiler où l'on apprend que François Hollande surnomme les plus démunis les "sans-dents", Sixt réagit et diffuse une publicité où la société rappelle qu'"avec ou 'sans-dents', on peut louer une voiture belle à croquer".

A lire aussi : Les "sans dents" de François Hollande inspirent un opticien

Publicité