C’est par lui que le scandale était arrivé en février dernier. Belle et bête, le livre de Marcela Iacub qui raconte sa relation avec DSK, a été récompensé du Prix de la Coupole 2013, qui consacre chaque année un roman français « qui fait preuve d’esprit ».

Le livre avait fait polémique il y a quelques mois. Il est aujourd’hui récompensé. Belle et bête, le livre écrit par Marcela Iacub vient de recevoir le Prix de la Coupole 2013. Dans son ouvrage, la juriste et chroniqueuse racontait sa relation avec Dominique Strauss-Kahn, et dressait un portrait souvent peu flatteur de l’ancien directeur du FMI, qu’elle compare à un cochon. Condamnée avec son éditeur pour atteinte à la vie privée, Marcela Iacub s’est vu décerner le Prix de la Coupole 2013, une distinction qui prime chaque année un roman français « qui fait preuve d’esprit ».

Publicité
Une récompense au parfum de scandale, jugeront certains, décernée par un jury dont certains membres appartiennent à la rédaction de Libération (où Marcela Iacub est chroniqueuse) ou du Nouvel Observateur (également condamné à verser des dommages et intérêts pour avoir publié des extraits du livre). François Armanet, président du jury et ancien rédacteur en chef de Libération et du Nouvel Obs, a d’ailleurs justifié son choix. « Le débat était le suivant: il y avait d'un côté la tentation de récompenser un livre de poésie en 2013, et de l'autre la volonté de rappeler les qualités littéraires de Belle et bête, qui ont pu être éclipsées par la polémique accompagnant sa sortie » a-t-il expliqué.

Le Prix de la Coupole est accompagné d’un chèque de 8 000 euros, et sera remis à Marcela Iacub le 12 juin prochain. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :