Deux mois, jour pour jour, après les attentats de Paris, le bar situé dans le Xe arrondissement, reprend du service ce mercredi. Le 13 novembre dernier, quinze personnes y avaient perdu la vie.

Le Carillon rouvre ses portes ce mercredi, tout juste deux mois après les attentats du 13 novembre. Ce bar est le troisième établissement touché par les fusillades à reprendre du service après La Bonne bière et le Comptoir Voltaire (XIe). "On va essayer de surmonter tout ça" explique le propriétaire du bar, Ali Amokhrane, cité par Le Parisien.

Situé à l’angle de la rue Bichat, le bar avait été l’une des cibles du "commando des terrasses", constitué d’Abdelhamid Abaaoud, Brahim Abdeslam et d’un troisième homme dont l’identité n’est pas encore connue.

L’assaut, perpétré vers 22 heures, vendredi soir, a fait quinze victimes entre ce bar et le restaurant situé en face, Le Petit Cambodge.

A lire aussi - Attentats à Paris : le témoignage glaçant de deux miraculées

Réouverture prochaine du Petit Cambodge et du Casa Nostra

Alors que le Casa Nostra est en restauration, un des ouvriers en charge des travaux s’est confié au Parisien : le restaurant « devrait rouvrir en début de semaine prochaine".

De son côté, le Petit Cambodge a annoncé, ce week-end, sur sa page Facebook, une réouverture pour la fin janvier : "Nous souhaitons ré-ouvrir dans un lieu quelque peu différent tout en respectant ce qui a fait que le Petit Cambodge était ce restaurant".

Publicité
Pour sa part, le patron du restaurant La Belle Equipe a twitté fin décembre : "Rien n'est réparable donc on va tout recommencer. La belle équipe ne gardera que son nom et bien sur son âme. Cela prendra le temps qu'il faut. On vous donne rendez-vous un matin de 2016 à 8 heures, comme d'habitude."

Vidéo sur le même thème : 3 semaines après les attentats, "La Bonne bière" rouvre ses portes