Samedi dernier, le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, a été chassé à coup de pierres lors d’une cérémonie de commémoration. L’occasion de revenir sur les "attaques" physiques de politiques les plus marquantes.

Les pierres sont parfois utilisées comme armes de protestation politique. Et samedi dernier, le Premier ministre serbe en a fait les frais. Tandis qu’il se rendait à la cérémonie de commémoration du 20e anniversaire du massacre de Srebrenica (Bosnie orientale),Aleksandar Vucic a aussitôt été chassé à coup de pierres par la foule en colère, rapporte FranceTV Info.

À lire aussi - Européennes : les Femen perturbent le lancement de la campagne du FN

Ses gardes du corps ont peiné à le reconduire en lieu sûr. Le Premier ministre serbe s’était rendu sur les lieux afin de rendre hommage aux victimes. Mais la présence du chantre de la "Grande Serbie" dans les années 1990 a, semble-t-il, ravivé la colère du peuple bosniaque à son égard. Les habitants de Srebrenica n’ont ainsi pas hésité à lui jeter des pierres, tout en scandant "Allah Akbar". Selon l’agence officielle serbe Tanjug, Aleksandar Vucic a été touché à la tête, et ses lunettes ont été brisées.

Hillary Clinton et DSK visés par… une chaussure

Il y a tout juste un an, l’ancienne secrétaire d’État des États-Unis, Hillary Clinton, avait elle aussi fait l’objet d’une attaque physique, lors d’une conférence sur le traitement des déchets, indique MYTF1. En effet, elle avait évité de peu un projectile tandis qu’elle prononçait son discours. L’objet en question ? Une chaussure. Dotée d’un grand sens de l’humour, Hillary Clinton s’était amusée de la chose en déclarant : "Cela fait partie du Cirque du Soleil ?".

Publicité
Ce geste de protestation a également été utilisé en 2009 contre l’ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI),Dominique Strauss-Kahn. Tandis qu’il intervenait devant des étudiants d’Université, à Istanbul (Turquie),l’un d’entre eux a en effet lancé une chaussure de sport en sa direction, en criant par la même occasion "FMI, va-t-en de la Turquie", souligne le Huffington Post. Mais il semblerait que Dominique Strauss-Kahn ait eu plus de chance que les autres puisque la chaussure l’a raté de peu.

Vidéo sur le même thème - Les images de l'attaque du Premier ministre serbe en Bosnie