Un sondage révèle comment les Français perçoivent leur vie quotidienne dans vingt ans. 

Une enquête réalisée par l’institut Harris Interactive et publiée par le quotidien 20 Minutes, révèle le monde de 2035 tel que les Français le conçoivent. Selon ce sondage, 57% des Français estiment que la vie sera meilleure demain, soit une majorité. Voici quelques exemples des innovations que les Français imaginent pour l’avenir.

Payer avec les empreintes digitales. 34 % des Français ne verraient pas d’inconvénient à régler leurs achats de cette manière en 2035. Alors que seulement 19% croient au paiement sans contact, 13% par le biais d’un mobile et 4% se voient régler leurs courses à l’aide d’une puce porte-monnaie greffé au poignet.

A lire aussi - Voyage sur Mars : des radiations cosmiques nocives pour le cerveau des astronautes ? 

Le pays sera dirigé par une femme. Une très forte majorité (84%) des Français pensent que le pays sera ou du moins aura été présidé par une femme.

71 % des sondés estiment que les dépenses liées à la santé coûteront plus cher. Cette idée est peut-être dûe aux vagues de déremboursement des médicaments.

Dans vingt ans, la Chine sera la première puissance mondiale pour 51 % des Français. Cependant, 20 % estiment que les Etats-Unis garderont leur place de leader. 12% penchent plutôt pour l’émergence de l’Inde à la tête de l’économie mondiale. Quant à la situation de la France, 73% des Français pensent que celle-ci va perdre un peu de terrain, passant de la sixième économie mondiale à la dixième place, pour les plus pessimistes.

Des innovations qui n’ont pas la cote 

Publicité
Le sondage de l’institut Harris Interactive révèle que certaines innovations ne seraient pas vraiment du goût des Français. C’est le cas, par exemple, du casque qui lit dans les pensées, 73 % des sondés estiment qu’il n’apprécierait pas cette avancée technologique.

Egalement, les Français s’opposent à la cryogénisation (83%) ainsi qu’à la possibilité d’avoir un clone (89%).

Enfin, le voyage sur Mars ne les tente pas vraiment. Même si le billet est à un tarif raisonnable, 70 % d’entre eux ne souhaiteraient pas s’y rendre. 

Vidéo sur le même thème : Les trains du futur