Alors que la Suisse vient d'interdire les "rémunérations excessives" des patrons avec un arsenal législatif contraignant, Planet.fr fait le point sur la situation en France.

La Suisse son chocolat, ses marmottes, ses banques… et sa loi interdisant les "rémunérations excessives". Les citoyens helvétiques étaient amenés à se prononcer sur "l'initiative Minder", du nom de celui qui a porté le texte. Ils ont dit oui à 67,9% à ce projet qui encadre fortement les rémunérations des grands patrons et met fin à la pratique des "parachutes dorés", ces indemnités de départ qui scandalisent régulièrement l'opinion. Principaux points de la nouvelle réglementation : la limitation à un an du mandat des membres du conseil d'administration et le vote par l'assemblée générale des actionnaires de leur taux de rémunération.

Ce vote vient en tout cas chambouler les idées reçues sur la Suisse, où nombreuses sont les fortunes qui souhaitent à échapper à la France et sa législation confiscatoire à venir s’y installer. Car si l'idée d'un encadrement est régulièrement évoquée depuis les débuts de la crise financière, elle n'a jamais été mise en œuvre. En France, le montant des "retraites chapeaux" n'est pas encadré, mais soumis à des cotisations sociales, et une légère surtaxation avait d'ailleurs été votée dans la loi de finances rectificative de 2012. L'idée de limiter beaucoup plus fortement les excès a refait surface pendant la campagne présidentielle de 2012. Nicolas Sarkozy avait alors promis de supprimer les retraites chapeau, François Hollande s'était engagé plus modestement à ce qu'un écart maximum de 1 à 20 soit respecté entre le plus petit salaire et celui du patron d'une entreprise publique.

Publicité
L'inertie du gouvernement sur la question n'a en tout cas pas échappée à Marine Le Pen, qui a signé un retour médiatique en force à l'occasion de l'initiative suisse : "Les Français sont très majoritairement pour la suppression des retraites chapeau et des parachutes dorés. On ne comprend pas que ce gouvernement n'ait pas encore mis en œuvre ce type de mesures, alors que les parachutes dorés et les retraites chapeau scandalisent à juste titre les Français" a déclaré la présidente du FN sur BFMTV.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité