Le journal Ouest-France révèle qu'une femme de 38 ans a été arrêtée et mise en examen pour avoir causé la mort de son jeune fils, après qu'elle lui ait fait avaler une forte dose de méthadone.

Un infanticide. C'est ce qu'on reproche à une mère de famille de 38 ans habitant La Rochelle (Charente-Maritime). Mise en examen mercredi 6 février, la jeune femme va devoir répondre des chefs d'accusation d'administration de substance nuisible ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans par ascendant. La justice la soupçonne d'avoir administré une surdose mortelle de méthadone à son fils de 8 ans en novembre dernier, rapporte Ouest-France.

Publicité
L'autopsie de l'enfant avait révélé qu'il avait succombé à la prise intensive de ce produit de substitution à l'héroïne. Le procureur de la République de La Rochelle, Isabelle Pagenelle, explique que "la mère, qui était suivie pour des problèmes de toxicomanie, ne reconnaît pas les faits. Mais des éléments nous interpellent et laissent penser que la mère lui a donné la méthadone sans qu’on sache dans quelle intention". Dernière précision de la magistrate : "cette dose aurait été létale pour un adulte". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité