Une simulation d'attentat a été organisée vendredi dernier dans un établissement de Vendée. Mais l'exercice, où ont été tirées des balles à blanc, a provoqué une frayeur générale parmi les étudiants dont beaucoup n'étaient pas au courant.

Il est 14h30 vendredi dernier quand les 70 étudiants de l'école supérieur du professorat et de l'éducation (ESPE) de La Roche-sur-Yon aperçoivent par les fenêtres un homme tirant à l'arme lourde dans le couloir, rapporte le quotidien Ouest-France.

Sauf trois responsables de l'école, tout le monde ignorait que cette attaque était en réalité une simulation d'attentat. Les balles étaient donc à blanc. Cet exercice visait a s'entraîner face à des futures attaques visant les professeurs d'école.

Les professeurs et leurs élèves se sont cachés sous les tables ou le long des murs. Puis, "durant cing longues minutes", suivra un silence profond, selon une étudiante.

A lire aussi : EN IMAGES Simulation d’attentat à Paris : un exercice spectaculaire

Une illustion parfaite

"C'était tellement réaliste", témoigne une élève. Quelques minutes plus tard, le procureur de la République est entré, accompagné du préfet de Vendée ainsi que des membres de la police et ont procédé à un compte rendu.

La veille, les étudiants avaient reçu un mail qui annonçait un futur exercice de prévention des attentats. "Mais tout le monde n’a pas vu le courrier. D’autres n’ont pas forcément eu le temps de faire le rapprochement", a ajouté cette élève.

"Aucun élève ne s’est dit choqué durant le debriefing, très détendu, qui a duré 45 minutes", affirme Gwenaëlle Chapuis, la directrice de cabinet du préfet de la Vendée.

Publicité
Durant le week-end, le contre-coup a frappé certains élèves qui ont confié leur traumatisme à la responsable de l'école. Gwenaëlle Chapuis a également ajouté que "le ministre de l’Intérieur a(vait) souhaité que ce type d’exercice soit effectué dans tous les départements en lien avec l’Éducation nationale. En Vendée, nous avons souhaité sensibiliser les futurs professeurs des écoles sur la conduite à tenir en cas d’intrusion dans un établissement scolaire."

En vidéo sur le même thème : Une simulation d'attentat à la faculté de médecine 

 

Publicité