Le corps d’un enfant de 4 ans a été retrouvé décapité et calciné ce mercredi à Saint-Benoît, à La Réunion. Les gendarmes ont retrouvé le corps du garçonnet dans une niche pour chiens située dans la cour du domicile familial, et priviligieraient pour l'heure la piste du sacrifice humain.

Un enfant de quatre ans a été découvert décapité et calciné ce mercredi dans la cour de la maison de sa famille à Saint-Benoît, àla Réunion). Le Journal de l’île de la Réunion a révélé l’affaire ce mercredi, indiquant que, selon les premiers éléments, le beau-père de l’enfant serait à l’origine du crime.

Crise de folie ou rituel macabre ?Le quotidien réunionnais a par ailleurs évoqué que la piste du rituel a été privilégiée par les enquêteurs. Et pour cause : de nombreux indices suggèreraient un processus de sacrifice humain. Selon une antenne du groupe France Télévisions, le beau-père de la victime aurait été pris de démence durant la nuit de mardi à mercredi, et s’en serait ainsi pris au garçonnet. C’est vers 3 heures du matin que la mère de l’enfant a retrouvé son corps sauvagement mutilé. Elle aurait ensuite prévenu les voisins, qui ont aussitôt appelé les gendarmes.

Publicité
Alors que les forces de l’ordre ont interpelé le beau-père, la mère du petit garçon a été hospitalisée, en état de choc. Selon des sources proches du dossier, l’homme âgé de 38 ans serait connu des services de police comme mentalement fragile.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité