Selon Le Parisien, des centaines de kilos de viande avariée ont récemment été trouvées par la police, dans une boucherie à Corbeil-Essonnes (Essonne). L'établissement est depuis temporairement fermé, les gérants devant entreprendre des travaux avant de pouvoir espérer rouvrir.

©

"Fermé pour travaux". Voilà ce qu'indiquait la façade de la boucherie Viandes 91, situé à Corbeil-Essonnes (Essonne). La fermeture temporaire de la boutique s'est appliquée suite à un contrôle effectué par la police la semaine dernière. Selon les informations du Parisien, les autorités y ont découvert près de 650 kg de viande avariée qui ont depuis été détruits.

Toujours d'après le quotidien, la police a ouvert l'enquête "à la suite d'un renseignement faisant état de travail dissimulé dans la boucherie, située dans le quartier de la Nacelle". Les agents ont notamment constaté l'accumulation de plaintes de clients incommodés par la consommation de viande.

Lire aussi : Viande de cheval : un trader néerlandais écroué

"Les températures de conservation n'étaient pas respectées"

Les policiers ont donc organisé une descente dans la boucherie la semaine dernière. Là, les forces de l'ordre ont découvert près de 650 kg de viande suspecte. "Il n'y avait pas d'affichage de prix. Aucune origine n'était indiquée sur la viande, rendant impossible sa traçabilité comme l'exige la loi. De gros manquements d'hygiène et dans la décongélation des produits ont été constatés. Les températures de conservation n'étaient, par exemple, pas respectées", a déclaré une source proche de l'enquête.

Le gérant de l'établissement, également propriétaire d'une autre boucherie dans le 20ème arrondissement de Paris, a été interrogé par les policiers. Il a ensuite fait l'objet de poursuites judiciaires et d'amendes, notamment pour la vente de viande impropre à la consommation.

Publicité
Selon Francetv Info, la préfecture de l'Essonne a ordonné la fermeture immédiate des locaux et imposé des travaux pour permettre son éventuelle réouverture. "Il y en pour quinze jours de chantier", a pronostiqué un ouvrier au Parisien.

Vidéo sur le même thème : affaire des viandes avariées à Marseille (Bouches-du-Rhône) :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité