Une agence de publicité russe a testé son nouveau mode d’affichage à Moscou. Mais après 517 accidents en moins de 24 heures, la police lui à demander de mettre fin à la démonstration.

L’agence de publicité russe Sarafan Advertising voulait vérifier si l’affichage sur camion était efficace. Elle a donc eu l’idée de lancer une campagne publicitaire en affichant sur une trentaine de camions, une voluptueuse poitrine en partie cachée par un rectangle vert. Comme le rapporte le quotidien britannique Daily Mail (article en anglais), repris par L’ADN, la bannière portait l'inscription : "ils attirent", ne précisant pas si il s'agissait du panneau ou de son contenu.

La campagne a très bien fonctionné, un peu trop bien même. En effet, les camions ont été à l’origine de pas moins de 517 accidents après avoir circulé toute une journée dans les rues de Moscou. La police moscovite, rapidement dépassée par les évènements, a finalement demandé à Sarafan Advertasing de mettre fin à sa campagne.

À lire aussi - Une publicité sexiste pour la Renault Twingo fait polémique

Des accidents remboursés par le publicitaire

Ildar Yuriev a raconté sa drôle d’expérience au Daily Mail. "Je me rendais à une réunion d’affaires quand j’ai vu passer ce camion avec une grande photo de seins. Juste après, ma voiture a été heurtée à l’arrière par celle d’un autre automobiliste qui avait été lui-même distrait par le camion", a-t-il ainsi expliqué. "Je suis arrivé en retard car j'ai dû laisser ma voiture au garage. Même si je suis couvert par mon assurance, je vais devoir mettre la main à la poche", a-t-il rajouté.

Publicité
Face aux nombreux moscovites en colère à l'instar de M. Yuriev, la société a préféré envoyer son porte-parole s’exprimer. "Nous voulions attirer l’attention sur l’efficacité de ce nouveau format avec cette campagne. Les victimes d’accidents causés par cet évènement se verront remboursés des frais qui ne seraient pas encore couverts par leur assurance", a-t-il précisé.

vidéo sur le même thème - "Vous voulez voir une photo de ma chatte ?", la pub hilarante de Ouiz