Vendredi, dans le Var, la philosophe Anne Dufoumantelle est décédée en secourant des enfants sur une plage de Ramatuelle. 

Vendredi, dans le Var, les conditions météo étaient très mauvaises lorsque Anne Dufourmantelle, philosophe et psychanaliste, a voulu secourir deux enfants dans la mer. Le vent soufflait en rafales et de fortes vagues se formaient, selon France 3. Alors que le drapeau était rouge et la baignade interdite à Pampelonne, deux enfants qui étaient malgré tout partis se baigner, se sont retrouvés en difficultés dans les vagues. Sur la plage à ce moment-là, Anne Dufourmantelle n'a pas hésité à aller leur porter secours. Malheureusement, elle s'est rapidement retrouvée elle aussi prise au piège par la mer démontée. Les secouristes ne sont pas parvenus à la réaminer, rapporte Var-matin qui précise que les deux enfants ont quant à eux pu être secourus et sont aujourd'hui sains et saufs. 

A lire aussiQuand Anne Dufourmantelle faisait "l'Eloge du risque"

Ses œuvres reposent sur la question entre la fatalité et la liberté

Publicité
Née en 1964 à Paris, Anne Dufourmantelle était agée de 53 ans. Elle était l’auteur de L’intelligence du rêve, de L’éloge du risque, mais également d’une vingtaine d’autres livres sur la philosophie. Elle avait écrit de nombreuses chroniques dans Libération depuis 2007. Docteur en philosophie de l’université Paris-Sorbonne en 1994, elle était diplômée de la célèbre université de Brown aux Etats-Unis. Par la suite, elle avait enseigné à l’Institut des hautes études en psychanalyse ainsi qu’à la New York University. Ses œuvres reposent principalement sur le questionnement entre la fatalité et la liberté. En 1998, Anne Dufourmantelle avait reçu le prix Raymond de Boyer doté de 5 000 francs de l'Académie française, pour La vocation prophétique de la philosophie. De nombreux messages de tristesse ont été publiés sur les réseaux sociaux.

 

Ses obsèques auront lieu mardi à 15 heures à Ramatuelle, indique l’Express.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :