La pétition contre le mariage gay déposée par les membres de la Manif pour tous a été jugée irrecevable par le Conseil économique, social et environnemental. Un refus qui ne désarme pas Frigide Barjot : elle appelle à la mobilisation pour la manifestation du 24 mars prochain.

Le 15 février dernier, les membres du collectif la Manif pour tous ont déposé devant le Cese, le Conseil économique, social et environnemental, une pétition contre le projet de loi de mariage pour tous, comptant 694 428 signatures. Un chiffre dont s’était félicité Frigide Barjot, chef de file du mouvement. Le Cese a rendu son avis ce mardi : s’il reconnaît que « les conditions de fond et de forme » sont réunies, il juge la pétition citoyenne néanmoins irrecevable.

Après délibération, le Conseil économique, social et environnemental a estimé qu’une saisine portant sur un projet de loi « relève exclusivement du Premier ministre » et «ne saurait être autorisée par voie de pétition citoyenne ». Considérant « les évolutions contemporaines de la famille et ses conséquences en matière de politiques publiques », le Cese s’est toutefois déclaré compétent pour s’auto-saisir de la question. « Le bureau examinera avec les formations de travail concernées les conditions d’examen et le calendrier de cette auto-saisine » indique-t-il dans un communiqué. Pour Philippe Brillault, maire UMP du Chesnay (Yvelines) et mandataire de cette initiative, « c’est une reconnaissance de la pertinence de notre action ».

Publicité
De son côté, Frigide Barjot a aussitôt appelé les opposants au mariage gay à de nouveau se mobiliser en masse le 24 mars prochain. « 700 000 pétition irrecevables, une raison de plus d’être plus d’1 million sur les Champs le 24 mars ! Prévenez Fr Hollande par courrier ! » a-t-elle lancé sur son compte Twitter.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :