L’opticien a publié une publicité très controversée sur facebook, où l’on voit le Cardinal Barbarin, accusé de non-dénonciation d’agression sexuelle, accompagné de la légende "ils n’avaient rien vu…".

Tout est bon pour faire de la publicité. C’est du moins l’impression que donne l’opticien Krys à Carcassonne avec la photo qu’il a posté sur Facebook.

On y voit le Cardinal Barbarin, mis en cause dans deux affaires de viols d’enfants, accolé à la phrase "Ils n’avaient rien vu…". L’homme est en effet accusé de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur des enfants entre les années 70 et 90.

A lire aussi- Agressions sexuelles sur des scouts par un prêtre : une enquête ouverte à Lyon

Krys France condamne la publication

Cette image, diffusée dans le cadre d’une campagne publicitaire décalée, a été réalisée par une agence de communication de la ville et publiée sur la page Facebook de l’opticien mercredi. La page a depuis été mise hors ligne, d'après l'Indépendant.

Devant les réactions véhémentes des internautes, les groupe Krys France et Krys Group, coopérative réunissant 1 400 adhérents, ont tenu à condamner fermement cette action.

Publicité
"Il ne s'agit en aucun cas d'une campagne publicitaire de la marque mais d'une action individuelle et inappropriée d'un des opticiens de Krys Group. Le conseil d'administration de Krys Group a demandé à son adhérent de retirer immédiatement cette publication et présente ses excuses à toutes les personnes qui auraient pu être offensées", a expliqué Krys Group dans un communiqué.

Le groupe Krys France a quant à lui annoncé se désolidariser de la publication et même de l’opticien Carcassonnais.

Ce n’est pas la première fois que ce dernier fait polémique avec une pub dérangeante. En 2015, il avait une fois de plus visé la religion chrétienne.

Vidéo sur le même thème : Pédophilie dans l'Eglise : l'avocat du cardinal Barbarin appelle "Manuel Valls à modérer ses propos"

Publicité