Roselyne Bachelot a le sens de la formule, c’est bien connu. L’ancienne ministre, et désormais chroniqueuse télé sur D8, s’est encore illustrée sur Canal+ en se prêtant au jeu de La Boîte à questions.

Roselyne Bachelot est décidément une bonne cliente. Chaque sortie, chaque passage à la télé ou presque, est l’occasion pour l’ancienne ministre de faire une ou deux déclaration choc. Pour preuve ses prestations de chroniqueuse sur D8 qui font régulièrement le buzz. Invitée sur Canal+ mercredi 20 février, elle n’a pas failli à sa réputation. Après avoir menacé Michel Denisot (pour rire évidemment), qui avançait que la bataille pour la mairie de Paris s’annonçait comme un « match féminin », de se « prendre une grande baffe dans la gueule », Roselyne Bachelot s’est prêtée au jeu de la Boîte à questions.

Sollicitée pour compléter la phrase « Chantal Jouanno qui appelle Jean-Louis Borloo… Jean-Louis Bordeaux, c’est… », Roselyne Bachelot répond sans hésiter « héhé, c’est un lapsus ! », et d’ajouter « mais je ne sais pas comment j’écris lapsus ». Une private joke sûrement qu’elle a été la seule à comprendre… Mais voilà une occasion supplémentaire pour l’ancienne ministre de la Santé d’ajouter une petite boulette à un catalogue de bourdes déjà bien fourni.

Publicité
On se souvient par exemple de sa comparaison osée de la guerre à l’effet de la drogue. Invitée du 13h15 de France 2 en janvier dernier, Roselyne Bachelot à avait réagi à la décision de François Hollande de s’engager au Mali et avait conseillé au président d’être prudent. « Il joue très gros, parce que la guerre c'est comme la coke, c'est bon au début mais après ça détruit » avait-elle déclaré. Ou encore de son « j’ai un peu l’air d’une pute », quand elle a testé la marche avec des talons de 12 cm pour le Grand 8. « Là, c'est Cruella, c'est maîtresse Roselyne, il y a un petit côté SM. Vous m'amenez le corset de cuir et le fouet à lanières ? » avait-elle lancé sur le plateau de l’émission. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

13 commentaires

vous appelez cela de l'humour

Portrait de fausto

vous appelez cela de l'humour..(?)  à  chacun sa définition - Roselyne BACHELOT qui s'affichait à l'Assemblée avec des tailleurs rose bonbon, est mal placée pour critiquer -

Vouloir s'intégrer dans un milieu de présentateurs de tv  plutot insignifiants ..ne donne pas une meilleure image à celle qui passe désormais son temps à renier ses anciens amis politiques   - Elle ne semble pas avoir saisi la futilité de ce monde médiatique qui tourne tout à la DERISION

Votez pour ce commentaire: 

Bof, pas de quoi fouetter un

Portrait de cp01

"Les hommes ne vivraient pas longtemps en société s'ils n'étaient dupes les uns des autres"

La Rochefoucauld

Bof, pas de quoi fouetter un chat. Tout au plus de petites jalousies de la part d'un corporatisme frustré de n'avoir pas pu exercer en politique...

Il est vrai qu'elle n'est pas du sérail et que sa carrière politique à DROITE ne favorise pas son intégration dans le petit monde fermé des annimateurs médiatico-bobos qui prétendent faire l'opinion en ayant un avis sur tout, pourvu qu'il soit de GAUCHE

Votez pour ce commentaire: 

Bof, elle ne dit pas plus de

Portrait de patrickR2

 patrickR2

 

Bof, elle ne dit pas plus de connerie qu'un certain Hollande avec ses "quand je serai président"...

Tout ça n'est que déviance perverse de journalistes vicieux et malsains à l'intelligence limitée mais la langue de baltringue (balance) bien pendue qui nuit tant à la France... Jusqu'à quand encore? Avant que les français ne leur bottent le cul à ces tarés du stylo et de la "machine à écrire"...

 

Votez pour ce commentaire: 

« j’ai un peu l’air d’une

Portrait de loulito

« j’ai un peu l’air d’une pute » ... J'ai l'impression qu'il n'y a pas que l'air. Quand on se souvient des dégats financiers qu'elle a engendrés avec son vaccin contre la grippe H1N1, on a tout dit. N'empêche que ce n'est pas elle qui a payé l'addition. Le principal, c'est que ses copains des laboratoires soient passés à la caisse et qu'elle ait, bien-sûr, touché sa commission. Devinez qui a payé tout ça ! Et encore, cet épisode de cette élite de la nation a été dénoncé car il était beaucoup trop gros pour être occulté.
Notre pognon sert à payer des incapables et quand on pense en être débarassés, ils reviennent dans le PAV en revendiquant une carte de presse afin de pouvoir bénéficier des avantages fiscaux liés à la profession. C'est un comble. Quand va-t-on me virer tous ces incapables qui nous prennent vraiment pour ce que nos sommes: des veaux.

Votez pour ce commentaire: 

Une telle tocarde, dont on ne

Portrait de Génor

Une telle tocarde, dont on ne se souvient même plus qu'elle fut (mauvaise) ministre est bien mal placée pour faire la morale à quiconque...

Votez pour ce commentaire: 

L'avis des français sur les

Portrait de TAGAR

L'avis des français sur les politiques est trés critique,la suite de sa carriére confirme qu 'ils sont vraiment infréquentables !

Votez pour ce commentaire: 

Moi, je la trouve plutôt

Portrait de darnac47

Moi, je la trouve plutôt marrante et sympa. Elle a un franc parler qui fait défaut à beaucoup de ces femmes et hommes politiques menteurs et menteuses qui ne pratiquent que la langue de bois et jamais celle de Rabelais. Le, la journaliste, fait semblant de ne pas comprendre "lape, suce"? Semblant ou absence totale de perspicacité ?

Votez pour ce commentaire: 

"mais je ne sais pas comment

Portrait de darnac47

"mais je ne sais pas comment j’écris lapsus ». Une private joke sûrement qu’elle a été la seule à comprendre… " écrivait le, la , journaliste qui effectivement est sans doute incapable de "décrypter", comme ils disent sans arrêt. Quant au commentaire de Bachelot sur les godasses de pute, il est bienvenu, car l'habit fait un peu le moine, les godasses délirantes comme les tenues provocantes exhibées par beaucoup d'aspirantes aux premières des journaux 'people', ce n'est pas sa tasse de thé. Elle, au moins, a d'autres moyens de faire parler d'elle : humour et franc parler.

Votez pour ce commentaire: 

En interpretant ses propos ou

Portrait de l'auvergnat

miguel

En interpretant ses propos ou elle se shoote à la coke mais elle n'en est pas à ses debuts ou elle s'injecte le reste de vaccins contre la grippe que les fournisseurs n'ont pas voulu reprendre

Votez pour ce commentaire: 

Roselyne la nulle ! Elle

Portrait de m'enfout

Roselyne la nulle ! Elle s'est applatie, a rampé, s'est presque prostituée pour obtenir ses postes de ministres. Maintenant cette pulpeuse ridicule se pavane à la télé pour ramasser encore un peu de pognon. Bof ! Je zappe !

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité