Un mois après avoir décidé d’abandonner la suite des poursuites dans le procès l’opposant aux auteurs et à l’éditeur de la Frondeuse, Valérie Trierweiler se retrouve contrainte de leur verser 2.500 euros à chacun, soit un total de 5.000 euros, pour payer leurs frais de justice.

Valérie Trierweiler va devoir payer 5.000 euros. Après avoir lancé des poursuites contre les deux auteurs, Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn,  et l’éditeur de la biographie qui lui était consacrée, la Frondeuse, et s’être finalement désistée dans une partie de ses poursuites, la Première dame se retrouve désormais contrainte de payer. La compagne du président François Hollande va en effet devoir verser quelque 2.500 euros à l’un des deux auteurs du livre, ainsi qu’à l’éditeur et ce, au titre des frais de justice engagés par ces derniers pour se défendre.

En juin dernier, Valérie Trierweiler a obtenu la condamnation de l’éditeur et des deux auteurs pour atteinte à la vie privée. Elle leur reprochait notamment de lui avoir prêté une relation avec Patrick Devedjian. Estimant que l’évocation d’une telle relation "ne pourrait être légitime que si l’information est vraie", la 17e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris avait ainsi condamné l’éditeur et les auteurs à verser solidairement 10.000 euros de dommages et intérêts. Satisfaite, la plaignante s’était ensuite désistée d’une partie de ses poursuites en diffamation qui étaient, jusqu’alors, restés en suspens.

Publicité
Acté par une ordonnance lundi, ce désistement a finalement condamné la compagne du président à verser 2.500 euros à l’éditeur et la même somme à Christophe Jakubyszyn. Selon son avocate, Me Frédérique Giffard, cette décision n’est autre que le "résultat purement procédural de la stratégie d'évitement des journalistes" qui l'a conduite à scinder les poursuites. Le conseil de l’éditeur, Me Olivier Pardo y voit, quant à lui, la sanction d’une "procédure erratique" engagé par Valérie Trierweiler.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

27 commentaires

Première dame de quoi ??? 

Portrait de PILOU974

Première dame de quoi ???  Telle la Pompadour qui n'a jamais été reine !  Trierveiler n'a aucun droit ni pouvoir !

Votez pour ce commentaire: 

une petite piqûre de

Portrait de stvi

 stvi

 une petite piqûre de rappel.... 

"Le terme de « Première dame de France » est employé dans les médias pour désigner l'épouse ou la compagne du président de la République française. Il n'est pas rattaché à un statut officiel, n'étant défini ni dans la Constitution française de 1958 ni dans un autre texte constitutionnel, législatif ou réglementaire. En l'absence de statut, il s'agit de l'épouse ou de la compagne du chef de l'État. Son rôle public s'est accru dans la seconde moitié du xxe siècle, depuis l'instauration de la Ve République."

cette capacité à répéter les fausses vérités est époustouflante ...Il faut dire qu'entre le QI des intrernautes chargés de répéter une consigne et celui  d'un perroquet ,il ne doit pas y avoir grande différence 

Votez pour ce commentaire: 

Belle piqûre de rappel!!! Le

Portrait de NotreFrance

Belle piqûre de rappel!!! Le seul problème des que cette 1ère dame n'est que la maîtresse du président, elle est mariée à un autre et, toujours pas divorcée.....Il faut dire qu'entre le QI des intrernautes chargés de répéter une consigne et celui  d'un perroquet ,il ne doit pas y avoir grande différence !! Tout le monde n'a pas la science infuse, et il ne sert à rien de s'énerver, Stvi. Cool!  

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : une petite

Portrait de ..Chris

stvi a dit :

 une petite piqûre de rappel.... 

"Le terme de « Première dame de France » est employé dans les médias pour désigner l'épouse ou la compagne du président de la République française. Il n'est pas rattaché à un statut officiel, n'étant défini ni dans la Constitution française de 1958 ni dans un autre texte constitutionnel, législatif ou réglementaire. En l'absence de statut, il s'agit de l'épouse ou de la compagne du chef de l'État. Son rôle public s'est accru dans la seconde moitié du xxe siècle, depuis l'instauration de la Ve République."

cette capacité à répéter les fausses vérités est époustouflante ...Il faut dire qu'entre le QI des intrernautes chargés de répéter une consigne et celui  d'un perroquet ,il ne doit pas y avoir grande différence 

 

Tu as raison de faire cette piqure de rappel. Moi, j'ai renoncé.

Votez pour ce commentaire: 

Oui, "le fait du

Portrait de Livio.del-Quenale

----   ------

Oui, "le fait du prince"

comme beaucoup trop de privilèges

que s'octroient les élus sans gène.

(de tous bords et plutot aisés)

Votez pour ce commentaire: 

Ce n'est vraiment pas cher

Portrait de kakou24

kakou24

 Ce n'est vraiment pas cher payer, moi j'aurais demandé des dommages et intérêts ! 

 

Mais rassurons-nous, ces 5000€ ne vont certainement pas sortir de son porte monnaie !!!

Votez pour ce commentaire: 

Quand on joue les pyromane,

Portrait de guillaumetell

 Quand on joue les pyromane, un jour on finit par se brûler ......

Votez pour ce commentaire: 

ça ne lui côute rien à l

Portrait de malidida

ça  ne lui côute rien à l 'entretenue c'est sur le dos des contribuables malheureusement!!!

Votez pour ce commentaire: 

Bien fait ! Même FAUSSE 1èreb

Portrait de jpe47

Bien fait ! Même FAUSSE 1èreb dame de France, on n'a pas tous les droits et pouvoirs

Votez pour ce commentaire: 

Comment comparer !!ces deux

Portrait de absti

MIMI47

 Comment comparer !!ces deux femmes ????l une est la maitresse du P...T..ET ABSOLUMENT PAS 1ERE DAME DE F..DE P..peut etre !!!alors que MME CARLA BRUNI SARKOSY était une vraie et digne Dame de FRANCE.....

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité