Dans son livre intitulé La France orange mecanique, le journaliste Laurent Obertone dévoile les vrais chiffres de la violence dans l’Hexagone. De quoi frémir.

Une France ultra-violente. C’est que décrit le journaliste Laurent Obertone au travers des chiffres qu’il annonce dans son livre, La France orange mécanique. A 28 ans, ce diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) a décidé de plaquer son métier de localier pour s’intéresser à la violence qui sévit sur l’Hexagone. Travaillant à partir d’ "enquêtes de victimisation" et d’études réalisées par l’Observatoire national de la délinquance (ONDRP)  et l’Institut national de la statistique (Insee), il a ainsi obtenu des chiffres jusqu’à "trois fois supérieurs" à ceux communiqués par le ministère de l’Intérieur. Selon lui, "13.000 vols, 2.000 agressions et 200 viols" auraient lieu "toutes les 24 heures". Loin de vouloir tenir un discours alarmiste, l’auteur assure que "ces chiffres sont publics". Et d’ajouter : "c’est la réalité qui est extrémiste, abominable, et je  ne peux pas faire autrement que de l’affronte".

Une "révolution intellectuelle"Revendiquant un discours "populaire", Laurent Obertone explique avoir "rencontré beaucoup de victimes" pour pouvoir "se placer de leur côté" et "raconter leur quotidien". L’auteur du livre écrit ainsi que "dans notre pays s’est déroulée une véritable révolution culturelle". Selon lui, "on ne se sent intellectuellement supérieur que lorsque l’on prend position pour le criminel et qu’on s’efforce d’en minimiser la responsabilité. Faute de quoi on fait partie des bourgeois, des beaufs, de ceux qui stigmatisent, qui amalgament, qui raisonnent simpliste et qui votent sans doute populiste".

Publicité
Interrogé par 20Minutes, le sociologue et spécialiste de la délinquance Laurent Mucchielli a estimé que "ce livre est parfaitement scandaleux" avant d’expliquer que "c’est du marketing commercial pour faire peur aux gens car ces chiffres étaient connus depuis longtemps".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :