Mercredi, un homme au comportement jugé suspect par un contrôleur a été interpellé dans un TGV Marseille-Paris par la gendarmerie. En réalité, il s’agissait d’un comédien.

Une fausse alerte. Mercredi après-midi, un homme a été interpellé à bord d’un TGV qui roulait entre Marseille et Paris. Selon France Bleu Drôme Ardèche, l’individu, enfermé dans les toilettes pendant un long moment, a été pris pour un terroriste par un contrôleur du train.

En début d'après-midi, ce dernier l’a entendu parler très fort en anglais. En entendant les mots "gun" et "weapon" (armes en anglais), il a pris peur et a prévenu la gendarmerie qui a pris son appel très au sérieux. Le train s’est arrêté en gare de Valence TGV dans la Drôme où une douzaine d’hommes appartenant à plusieurs brigades, dont le PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie) formé à intervenir en cas d'attentat, sont montés à bord. Ils ont alors arrêté l’individu au comportement jugé suspect.

Il répétait dans les toilettes pour ne pas déranger les voyageurs

Publicité
Une fois arrivés à la gendarmerie de Bourg-de-Péage, proche de Valence, les militaires se sont rendu compte qu’il s’agissait en réalité d’une fausse alerte. L’homme n'était pas un terroriste mais un comédien français qui se rendait à Paris. Il avait décidé de répéter son texte de théâtre, en anglais, dans les toilettes afin de ne pas gêner les autres voyageurs du train. Il n'avait aucune arme sur lui. Les gendarmes l’ont finalement laissé partir.

En vidéo : Ligne à grande vitesse : Paris-Rennes en 1h26, c’est fait !

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité