Agnès Saal, la présidente de l’INA aurait dépensé plus de 40 000 euros en factures de taxi en 10 mois. 

La présidente de L'Institut national de l’audiovisuel, Agnès Saal, aurait dépensé plus de 40 000 euros en factures de Taxi en 10 mois, selon les informations du Figaro. Cette révélation fait suite à une lettre anonyme envoyée à tous les administrateurs à la veille du conseil d’administration qui a eu lieu le 23 avril dernier. Ce courrier dénonce "une possibilité d’abus de biens sociaux".

Sur le montant global, 40 915 euros, environs 7 000 euros concerneraient l’abonnement et 32 000 euros, les déplacements. Par ailleurs, Agnès Saal, a déclaré que sur la facture, 6 700 euros concerneraient des trajets réalisés par son fils, à qui elle a communiqué son code de réservation. "C’est une maladresse, j’en reconnais la responsabilité et j’ai immédiatement remboursé ces frais", a assuré Agnès Saal. 

A lire aussi -Radio France : l'Inspection Générale des Finances blanchit Mathieu Gallet

La présidente de l’INA a également indiqué avoir déjà remboursé une partie des dépenses de taxi concernant ses déplacements privés. "En tant que PDG de l’INA, j’ai une voiture de service avec chauffeur à disposition. Mais, comme je ne peux pas le faire travailler 12 à 15 heures par jour, ni les week-ends, j’ai également un abonnement aux taxis G7, car je n’ai pas de permis de conduire. Ce dispositif avait déjà existé avant mon arrivée et je l’ai repris", a expliqué la présidente de l’INA au Figaro.

Plus de transparence et d’exemplarité sur l’utilisation des fonds

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a réagi à cette révélation. Elle a demandé à l’Inspection Générale des Finances, une enquête sur l’utilisation des frais de fonctionnement de tous les PDG de l’audiovisuel public et des établissements culturels qui relèvent de son ministère.

Publicité
Agnès Saal s’est, quant à elle, engagée à rembourser les deux tiers ou les trois-quarts restants de la facture. Ce qui représente le montant total de ces déplacements privés, précise Le Figaro

Vidéo sur le même thème : Agnès Saal, Institut national de l'audiovisuel, dans l'invitée de BFM Business