Une étude menée sur les facteurs qui favorisent la créativité met en avant l'importance du contexte plus que les facultés de l'individu. Une bonne douche serait l'endroit idéal pour stimuler sa créativité.

Combien de fois n'a-t-on pas eu un éclair, une idée formidable ou une intuition prometteuse, en prenant une bonne douche ? Si la douche est aussi l'endroit idéal pour siffloter toutes ces chansons qu'on fait mine de ne pas de connaître devant ses amis, c'est surtout l'endroit idéal pour stimuler sa créativité. Légende ? Pas du tout. C'est une étude très sérieuse menée par deux chercheurs, Allen Braun et Siyuan Liu, qui le démontre. En se référant à la définition de la  neuroscientifique Alice Flaherty, la créativité n'est pas le fruit des qualités intrinsèques d'un individu, mais une question de contexte.

Les deux scientifiques se sont donc intéressés aux cerveaux de rappeurs en pleine improvisation. Il en ressort que la "relaxation des fonctions exécutives", autrement dit une forme de relâchement de l'attention, serait une des principales caractéristiques de la créativité. La douche remplit parfaitement ce critère. Deuxième point important : "plus la quantité de dopamine libérée est élevée, plus nous sommes créatifs" constatent les deux chercheurs. La dopamine est libérée lorsque notre corps se sent bien, que nous sommes en train de nous détendre, comme c'est le cas avec une douche tiède.

Publicité
 Enfin, la distraction constitue le troisième critère de stimulation de la créativité. Lorsque le cerveau s'est focalisé sur un point en particulier, une bonne douche, par exemple, permet de casser ce processus de fixation stérile. La "période d’incubation"  passée sous la douche permet au subconscient de faire remonter les bonnes idées jusqu'au cerveau conscient.Bonne nouvelle : désormais les conjoints paresseux tiennent enfin une bonne excuse pour rester trop longtemps sous la douche.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité