En visite à Lourdes auprès des sinistrés, François Hollande est venu constater les dégâts causés par les inondations, et assurer que l’Etat débloquerait les aides nécessaires pour sauver la saison touristique. L’occasion aussi de faire une petite blague, sa marque de fabrique.

 

C’est devenu sa meilleure arme. Tout du moins sa marque de fabrique. François Hollande ne rate jamais une occasion de sortir une petite blague. En visite à Lourdes ce jeudi auprès des sinistrés des inondations, le président a tenu a rassuré habitants et commerçants : l’Etat va rapidement déclarer l’état de catastrophe naturelle et débloquer des fonds pour remettre le site en état. L’enjeu est important : Lourdes est en effet le deuxième site touristique le plus visité en France. Il y a donc urgence à quelques jours du début de la saison estivale.« Votre saison est en croix si je puis dire »Ça c’était pour le côté sérieux. Car François Hollande n’a pas pu résister à l’envie de glisser un petit trait d’humour dans ses propos. Des journalistes qui suivaient le chef de l’Etat durant son déplacement, ont rapporté sur Twitter cette petite phrase du chef de l’Etat à un hôtelier qui lui expliquait sa situation : « Votre saison est en croix si je puis dire ». Une façon de dire que vu l’ampleur de la catastrophe, la saison touristique s’annonce difficile. La volonté, sans doute aussi, de détendre un peu l’atmosphère.

Publicité
Serial blagueurUn peu plus tard, à une femme qui lui demandait si l’eau et l’électricité seraient rétablies rapidement, François Hollande se veut rassurant : « Oui ! Je vérifierai, j’allumerai la télé » lui répond-il. Un goût certain pour la blague qui avait déjà valu au président de se faire remarquer au moment de la démission du pape Benoît XVI par exemple, au salon de l’agriculture, ou encore au moment de la démission de Jérôme Cahuzac.  

 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité