Dans sa chronique de mardi sur RTL, le polémiste a proposé de bombarber Molenbeek, la ville belge où ont vécu de nombreux terroristes avant de passer à l’acte vendredi.

La plupart des terroristes impliqués dans les attentats de Paris vendredi dernier ont résidé à Molenbeek, une ville belge de près de 96 000 habitants. Partant de ce constat, Éric Zemmour a proposé, dans sa chronique de mardi sur RTL, de bombarder la ville. "Au lieu de bombarder Raqqa (le fief de Daech en Syrie, ndlr), la France devrait bombarder Molenbeek d’où sont venus les commandos du vendredi 13. Les frontières entre pays européens ne servent plus à rien depuis Schengen", s’est-il exclamé (voir la vidéo ci-dessus).

Une proposition faite sur le ton de l’humour que le polémiste aurait mieux fait d’éviter au vu des nombreuses polémiques dont il est l’auteur. Le journaliste belge Michel Collon a ainsi été l’un des premiers à réagir sur son site Investig'action en lui proposant une confrontation d’idées à la télévision. De nombreux internautes se sont également indignés suite à ses propos sur les réseaux sociaux.

Des propos "à prendre au second degré"

Publicité
RTL, qui emploie Éric Zemmour, a toutefois tenu à rappeler dans un communiqué que ce dernier n’était pas sérieux : "Face aux réactions et à l’incompréhension suscités par la chronique d’Éric Zemmour diffusée ce 17 novembre dans la matinale, RTL tient à indiquer que les propos du chroniqueur étaient évidemment à prendre au second degré et aucunement au premier degré". Pas sûr que cela apaise les esprits.

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité