Le 13 mai sera diffusé sur France 3 pour la toute dernière fois un épisode de l’inspecteur Derrick. La chaine a décidé de cesser la diffusion de la série après avoir appris que l’acteur, Horst Tappert, décédé en 2008, était un ancien soldat nazi.

France 3 a décidé de bannir l’Inspecteur Derrick de sa programmation. Le dernier épisode du célèbre feuilleton sera diffusé le 13 mai prochain. En cause, les révélations du journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui a annoncé dans ses colonnes le 26 avril dernier, que Horst Tappert, le comédien qui a joué pendant des années le rôle de Derrick, était un ancien soldat de la branche militaire du Parti nazi, la Waffen SS. La découverte provient d’un sociologue allemand, Jörg Becke. Cette nouvelle a choqué le monde télévisuel. Ainsi, la chaîne allemande ZDF et la chaîne néerlandaise Omproep Max ont toutes deux décidé de cesser la diffusion des épisodes de la série vendue dans 102 pays à travers le monde.

Le passé de DerrickLe passé du comédien Horst Tappert, mort en 2008 à l’âge de 85 ans, l’asemble-t-il rattrapé. Il n’avait que 19 ans lorsqu’il s’est engagé pour la Waffen SS. Les mobiles de cet engagement ne sont toujours pas connus. Cependant, Jan Erik Schulte, historien allemand spécialiste des SS, interrogé par le site internet allemand Spiegel Online, a confirmé que "la pression pour devenir Waffen-SS, surtout sur les jeunes hommes, était déjà très forte en 1943." Et que pour l’instant, "on ne sait pas à quelle pression il a été soumis pour s'engager dans la Waffen-SS."

Publicité
Il a aussi souligné que Horst Tappert avait "le grade le plus bas parmi les soldats", il n’était donc que "simple soldat." On sait de plus que son régiment comptait 100 à 200 soldats, et qu’il "appartenait à une unité déployée en Ukraine, où de nombreux crimes de guerre et crimes contre l'Humanité ont été commis pendant la guerre", rapporte le Nouvel Obs. Reste si Derrick est désormais persona non grata à la télévision, le succès de la série ne s’est jamais démenti. Ses fans, plus ou moins jeunes, devront se faire une raison.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité