Vendredi soir, on apprenait la mort tragique de Gérald Babin, jeune candidat de l'édition 2013 de Koh Lanta. Quelques jours après le drame, une question se pose : que va devenir l'émission phare de TF1? Le point avec Planet.fr.

Vendredi 22 mars, un drame secouait la France : le décès du premier candidat de téléréalité à seulement 25 ans. Il serait mort à la suite d'une crise cardiaque provoquée par le premier jeu, celui du tir à la corde, qui n'est pas considéré comme l'une des épreuves les plus physiques de l'émission. Après avoir appris le jeune âge du candidat, la question qui se posait alors était la dangerosité de l'émission et les précautions prises par la société de production, Adventure Line et la chaîne, TF1.  Sont-elles responsables de ce drame? L'émission pourra-t-elle se relever après une telle tragédie?

"La production n'a vraiment aucun reproche à se faire"

Les anciens candidats de Koh Lanta ont tous défendu la production et la chaîne en témoignant qu'ils avaient tous passé des tests de santé très importants avant de participer à l'émission. Benoit, candidat de Koh Lanta 11 a déclaré a 20 minutes : " Très franchement, la production n'a vraiment aucun reproche à se faire à mon avis. On a trois mois de castings avant de participer à l'aventure. On se prête à des tests physiques et psychologiques. J'ai subi un électrocardiogramme, j'ai fait des tests d'efforts, de piscine, de cardio sur tapis. On est ausculté par un médecin qui vérifié énormément de choses pendant une demi-heure voir trois quarts d'heure. J'ai même fait des analyses de sang pour montrer que je n'avais pas l'hépatite B et le sida".

Tout aurait été prévu pour maximiser la bonne santé des candidats et de ce fait le parquet de Paris ne devrait pas être saisi de l'affaire. Pendant l'émission, une infirmière et un médecin urgentiste venus de France sont disponibles 24h/24 pour les candidats. De même, un médecin local est aussi présent afin que des maladies ou spécificités locales soient traitées au mieux.

TF1 et la famille de la victime en deuil

En réalité, la chaine et la société de production font tout pour respecter la douleur de la famille du défunt. Gérald Babin était d'origine martiniquaise et vivait à Villejuif dans le Val-de-Marne. Nonce Paolini, PDG de TF1, a tenu en personne a présenter ses condoléances à la famille du candidat. Ce n'est qu'ensuite que neuf membres de sa famille ont pu prendre un avion pour le Cambodge pour se recueillir auprès de la dépouille. TF1 a annoncé : " Sur place, au Cambodge, Denis Brogniart et la production vont accueillir la famille et l'entourer". Lundi 25 mars à 9 heures, a eu lieu la cérémonie religieuse en hommage à la victime. Se sont recueillis aux cotés de la famille : le PDG de d'Aventure Line, Franck Firmin-Guion, Denis Brogniart, animateur de l'émission.

Quant aux autres candidats malheureux de l'émission 2013, ils sont rentrés lundi à Paris à 6h30. Ils se sont ensuite rendus dans les bureaux de TF1 à Boulogne pour rencontrer Nonce Paolini, Jean François Lancellier, le directeur des programmes et de l'antenne, ainsi que des représentants de la société de production, Adventure Line.

TF1 va-t-elle relancer Koh Lanta ? 

Publicité
Pour la chaîne, il va falloir rebondir. L'émission de télé réalité est l'une de celle qui rapporte le plus à la chaine après The Voice. D'après Le Figaro, trente secondes de publicité lors de la finale feraient gagner à la chaine 90 000 euros. D'après Tv Mag, " personne ne peut prétendre aujourd'hui que Koh Lanta soit condamnée." Cela dépendrait surtout des réactions de public et de la famille du défunt. Ce qui est sûr, c'est que cette édition 2013 ne reprendra pas. TF1 devra attendre le moment propice si elle veut relancer son émission, afin de ne pas choquer l'opinion publique qui l'attend au tournant.

 © capture d'image le Parisien

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :