Le parquet de Créteil a officiellement démentie l’ouverture d’une information judiciaire pour "homicide involontaire" suite au décès de Gérald Babin, candidat de Koh Lanta le 22 mars dernier, comme annoncé ce matin par le site Arrêt sur image.

Mercredi matin, le site Arrêt sur image annonçait qu’une information judiciaire pour "homicide involontaire" allait être ouverte par le parquet de Créteil dans le cadre de la mort de Gérald Babin, candidat de Koh Lanta décédé pendant le tournage de l’émission le 22 mars dernier. Une information démentie cet après-midi par le parquet dans un communiqué : "on dément toute ouverture d'information judiciaire." Il a aussi ajouté qu’aucune date n’avait été donnée : "On ne peut pas fixer de calendrier. Aucune décision n'a été prise."

Publicité
Arrêt sur image : à l’origine de cette information judiciaireArrêt sur image avait également recueilli le témoignage d’une personne présente sur le tournage. Ce témoin anonyme avait confié : "Il est évident pour n'importe quel observateur présent que Gérald va très mal avant même que l'épreuve du tir à la corde ne commence. Très vite, il s'effondre, la tête dans le sable. Il ne bouge plus. Le médecin présent sur place s'inquiète et demande l'autorisation à la production d'intervenir. La production refuse : pas avant que le jeu ne soit terminé. Le médecin insiste. Même refus de la production." C’est à partir de ces propos qu’une enquête concernant le décès de Gérald Babin devait être ouverte, les différents témoignages sur les circonstances de la mort du jeune homme donnant lieu à plusieurs versions.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :