La compagnie British Airways a refusé d’embarquer Kevin Chenais, 22 ans, qui rentrait de Chicago après un an et demi passé dans une clinique spécialisée pour soigner ses problèmes de poids. En cause : ses 230 kg.

capture vidéo CBS

Jugé trop gros pour monter dans l’avion. Kevin Chenais et sa famille se sont vu refuser l’accès à l’avion qui devait les ramener à Paris. Le jeune homme de 22 ans, qui souffre d’obésité à cause d’un dérèglement hormonal, vient de passer un an et demi à la Mayo Clinic de Chicago pour y suivre un traitement. Alors qu’il s’apprêtait rentrer en France, la compagnie British Airways a refusé de le transporter.

Trop gros pour voler« Nous accusons British Airways parce qu'ils nous ont juste laissés là » a déclaré sa mère, au bord des larmes, mercredi à la chaine de télévision américaine CBS. « S'ils ont pu amener notre fils avec ce problème jusqu'ici en classe économique, il y avait un moyen de le ramener en classe économique (...) chez lui, pour qu'il continue à suivre ses traitements médicaux » a-t-elle ajouté.

Publicité
Retour en paquebotDe son côté British Airways a indiqué, par la voix de son porte-parole que « malheureusement il n’est pas possible d’accueillir sans problème ce client sur nos appareils », mais que le service clients « travaille assidûment à trouver une solution ». Kevin et sa famille, dans un hôtel de l’aéroport de Chicago depuis une semaine, ont finalement décidé de prendre un train jusqu’à New York, d’où ils embarqueront sur le paquebot Queen Mary II qui les ramènera jusqu’en Grande-Bretagne. « Je suis sûr que beaucoup de personnes grosses comme moi ou plus grosses ne peuvent pas voyager parce qu'ils ont le même problème » a de son côté déclaré Kevin, qui a besoin d’une surveillance médicale constante et d’oxygène, et se déplace en fauteuil électrique.

Publicité