Lundi, pendant 2h30, les gendarmes d’une caserne Jurassienne ont tenté d’attraper un chevreuil ivre entré sur leur terrain.

©Capture d'écran Facebook Gendarmerie du Jura

Les gendarmes de Lons-le-Saunier, dans le Jura, ont fait une étonnante rencontre, suivie d’une course poursuite effrénée dans leur caserne, lundi.

Un chevreuil, ivre d’avoir mangé de jeunes bourgeons (qui ont par la suite fermenté dans son estomac et l'ont rendu soûl), a passé la clôture de la gendarmerie avant de gambader dans les fourrés. Les forces de l’ordre ont alors tenté de capturer l’animal pour le remettre dans la nature. Non sans mal.  

La gendarmerie a fait partager l’évènement via sa page Facebook, où de nombreuses photos du cervidé ont pu être postées, accompagnées de commentaires assez cocasses.

A lire aussi- Insolite : il fait des selfies hilarants avec des animaux !

Le cervidé attrapé par "les poulets"

Ivre, mais bien agile, le chevreuil ne s’est pas laissé attraper. "Très rapidement une silhouette brune bondit dans un sens, resurgit dans l’autre, se tapit dans un fourré avant de franchir un massif floral… Il est ici, non il est là, bref il est partout à la fois…", raconte le manager de la page.

Les militaires ont mis 2h24 au total pour intercepter l’animal. Il a par la suite été pris en charge par les gardes de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, sans passer par la cellule de dégrisement.

Publicité
"Moralité, cerf-volant au départ ou cervidé à la fin, lorsqu'on refuse d’obtempérer aux gendarmes, on finit toujours par se faire attraper par les ‘poulets’", philosophe la gendarmerie sur son post Facebook.

Vidéo sur le même thème : Des amitiés insolites entre animaux de différentes espèces dans une pub pour Android

Publicité