Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "mise en danger de la vie d'autrui" suite à une plainte de Julie Gayet à l'encontre des paparazzi. 

Une enquête a été ouverte vendredi 14 février suite à une plainte de Julie Gayet pour "mise en danger de la vie d'autrui" afin de dénoncer un harcèlement de paparazzi. La plainte fait suite aux photos de l'actrice publiées par le magazine Closer concernant sa liaison supposée avec François Hollande. L'enquête a été confiée la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) selon une information du journal Le Monde, reprise par Le Point.  

Une autre enquête, lancée cette fois par le parquet de Nanterre, est également en cours pour "atteinte à l'intimité de la vie privée".  

Le magazine people avait publié vendredi 10 janvier un dossier spécial de sept pages consacré à la romance que vivrait François Hollande avec l’actrice Julie Gayet et a publié des photos prouvant leur relation. 

Publicité
En mars 2013, la comédienne Julie Gayet avait porté plainte pour que les auteurs d’ « une rumeur diffusée sur internet » lui prêtant une relation amoureuse avec le président de la République soient identifiés. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :