Si elle refuse de devenir la Première dame de France, Julie Gayet ne s’empêche pas de venir à l’Elysée. Au fil des mois, l’actrice y aurait même pris quelques habitudes.

La première biographie de Julie Gayet promet son lot de révélations. Ecrit par Soizic Quéméner et François Aubel, ce livre est prévu pour sortir la semaine prochaine mais grâce aux bonnes feuilles publiées par Gala, le ton est d’ores et déjà donné. Rien que le titre de l’ouvrage est évocateur : "Julie Gayet, l’intermittente de l’Elysée".

A lire aussi – François Hollande et Julie Gayet : révélations sur leurs vacances secrètes

Elle vient à l’Elysée le weekend Les extraits dévoilés par l’hebdomadaire people nous éclairent en effet sur le quotidien du couple le plus protégé de France. Aussi apprend-on que malgré l’état d’urgence, le président de la République a continué de se rendre chez sa prétendue compagne, dans le XIe arrondissement de Paris. Cette dernière aurait également continué à venir lui rendre visite à l’Elysée. Mais alors que tous les deux se jouent des paparazzis, la comédienne aurait l’habitude de s’y rendre "surtout le weekend quand le Palais se vide". Une manière d’éviter de croiser trop de monde et qu’un incident semblable à celui de l’année dernière se reproduise. Il y a quelques mois une photo de Julie Gayet et François Hollande dans les jardins de l’Elysée avait été publiée par Voici. Une affaire qui avait fait beaucoup de bruit et conduit à la mutation de cinq employés de l’Elysée.

Publicité
Elle est coachée comme une Première dame"Fille normale" venant d’un milieu "gauche caviar", Julie Gayet ne s’interdit certes pas de venir voir celui qu’elle surnommerait son "fiancé" mais refuserait en revanche d’endosser le rôle de Première dame.  Une position qui conviendrait d’ailleurs à François Hollande puisque, toujours selon Soizic Quéméner et François Aubel, il aurait refusé d’officialiser leur prétendue histoire dans les pages de Paris Match. Toutefois, si l’actrice ne "se voit pas First lady", elle reçoit cependant les précieux conseils d’Anne Meaux, la "papesse de la com’" à la tête de l’agence Image7. Julie Gayet prendrait également ses aises à l’Elysée. Les deux auteurs racontent qu’elle y reçoit désormais ses amis et y organisent même des dîners.

En vidéo - Première apparition de Julie Gayet lors d'un déplacement officiel de François Hollande

Publicité