Un commerçant a raconté avoir été contacté par un soi-disant photographe, qui lui proposait de lui vendre une photo de Johnny Hallyday dans son cercueil. Qui a pu prendre ce cliché ? 

Alors que les fans de Johnny Hallyday font encore leur deuil, d'autres cherchent à tirer profit de la situation en revendant des objets à l'effigie de la star ou lui ayant appartenu. Dans les faits, un individu se prétendant photographe a proposé à un commerçant de lui vendre un cliché du chanteur dans son cercueil et ce, pour une petite fortune. "L'homme m'a proposé au téléphone la photo de Johnny dans son cercueil. Je ne peux concevoir qu'elle ait été prise par un membre de la famille. Ce doit être une personne présente lors de l'embaumement du corps", a raconté le vendeur d'une boutique spécialisée dans la vente d'objets à l’effigie de Johnny Hallyday au JDD.

Le cercle des personnes ayant pu prendre ce cliché est assez restreint. Selon l'Internaute, le jour où le corps de Johnny était visible dans son cercueil, seuls les proches du chanteurs pouvaient lui rendre une dernière visite avant la fermeture définitive. Même si cela serait très surprenant, l'un d'entre eux pourrait avoir pris le cliché. 

Les autres "suspects"

L'autre option possible conduit à se tourner vers l'un des employés s'occupant de l'embaumement du corps de Johnny Hallyday. Si c'est le cas, la personne s'expose à de gros ennuis.

Publicité
Généralement les entreprises funéraires n'ont pas de clauses de confidentionnalité, comme le précise une société de pompes funèbres contactée par Planet et souhaitant rester anonyme. Les devis et les factures n'ont pas de mentions spéciales concernant le secret professionnel des salariés, mais si une telle chose se produisait, l'auteur risque d'être licencié. De plus, la personne ayant pris ce cliché risque même des "poursuites de la famille du défunt pour atteinte à la vie privée".

En vidéo sur le même thème : Ce que Laeticia Hallyday va devoir gérer après la mort de Johnny

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité