La joggeuse portée disparue jeudi à Nîmes a été retrouvée morte dans la soirée. Les enquêteurs privilégient la piste criminelle. Le point sur cette affaire.

Que s’est-il passé ? Au lendemain de la découverte du corps de la joggeuse portée disparue jeudi, les enquêteurs tentent d’en savoir plus sur les circonstances de sa mort. Partie faire son jogging vers 17 heures, la jeune femme de 34 ans n’est jamais rentrée chez elle. C’est le fait qu’elle ne soit pas allée récupérer son enfant à l’école à 18 heures, après sa séance de sport, qui a alerté le personnel de l’établissement. Suite à cette disparition étrange, plusieurs policiers ont été mobilisés pour la retrouver. C’est finalement un chien de la brigade cynophile qui a fait la macabre découverte sur un chemin communal vers 22 heures.

Publicité
Une "mort suspecte"Alors que le corps de victime présente des éléments étranges, une enquête a été ouverte par le parquet. Une source judiciaire a par ailleurs confirmé la "mort suspecte" de la jeune mère de famille. Son cadavre étant en partie dénudé, les enquêteurs privilégient la piste criminelle, selon une information de Midi Libre. Une autopsie doit également être prochainement pratiquée. Celle-ci devrait notamment permettre de savoir si la joggeuse a été victime de violences sexuelles et de préciser les circonstances exactes de son décès.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité