S’agissait-il d’un accident de la route maquillé, ou encore de l’acte d’un détraqué ? Deux jours après avoir eu la confirmation que le corps retrouvé carbonisé dans les bois était bien celui d’Alexia Daval, les enquêteurs tentent non seulement de retrouver le ou les meurtriers mais aussi de déterminer dans quelles circonstances le drame a eu lieu. Découvrez les différentes hypothèses envisagées. 

Samedi dernier, Alexia Daval partait faire son jogging vers 9 heures du matin à Gray, en Haute-Saône. Ses proches ne l’ont plus jamais revue. S’inquiétant de ne pas la voir revenir, son mari a signalé sa disparition vers midi. Un important dispositif de recherches a ensuite été mis en place pour tenter de la retrouver, jusqu’à la découverte lundi soir d’un corps carbonisé caché dans les bois, non loin du parcours emprunté par la jeune femme de 29 ans. Deux jours plus tard, des analyses confirmaient que la dépouille était bien la sienne. Depuis, les enquêteurs tentent de retrouver le ou les auteurs de ce meurtre, et aussi de déterminer les circonstances dans lesquelles Alexia Daval a trouvé la mort. Selon les informations du Bien Public, plusieurs hypothèses sont actuellement à l’étude.

La piste du détraqué en fait bien évidemment partie. D’autant qu’en octobre le signalement d’un exhibitionniste importunant les sportives sur le bord d’un chemin avait été fait. Il "procédait à chaque fois de la même manière en s’arrêtant dans un chemin pour attendre les jeunes femmes", écrit le quotidien qui ajoute que dimanche dernier, soit le lendemain de la disparition d’Alexia Daval, les parents d’une adolescente se sont présentés à la gendarmerie pour raconter que leur fille avait été importunée par un homme à quelques mètres seulement du lieu où "les chiens ont perdu la trace" de la joggeuse.

Un accident de la route ?

Sans être exhibitionniste, un rôdeur aurait également pu s’en prendre à Alexia Daval sans avoir prémédité son acte. Mais, et ainsi que le souligne Le Bien Public, cette hypothèse est contrariée par plusieurs éléments comme le fait que "celui ou ceux qui ont commis les faits pour aller dissimuler un corps dans un endroit aussi discret et perdu" devaient certainement connaître un minimum les lieux.

Publicité
Alexia Daval pourrait aussi avoir été victime d’un accident de chasse. Alors que la saison est en cours, la jeune femme pourrait en effet avoir été confondue avec un animal ou même s’être pris une balle perdue. "Des riverains ont entendu de nombreux coups de feu non loin du lieu où a été retrouvé le corps", précise le journal qui ajoute que le chasseur, pris de panique, aurait ensuite très bien pu chercher à dissimuler les faits en cachant la dépouille et en y mettant le feu. Dans la même idée que l’accident de chasse, Alexia Daval pourrait également avoir été mortellement renversée par un automobiliste. "L’automobiliste aurait tenté de camoufler le corps par réflexe en le conservant dans son véhicule ou en allant le déposer près du bois d’Esmoulins. Il serait revenu le samedi soir ou dans la nuit pour le faire disparaître par le feu", avance encore le quotidien.

Enfin, et comme dans toutes les affaires de meurtres, les enquêteurs n’excluent pas que la joggeuse ait pu être tuée par un ou plusieurs membres de son entourage.

En vidéo - Disparition d'Alexia Daval : son coprs a été volontairement brûlé 

mots-clés : Alexia daval

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité