Et si les jeux de grattage n'étaient pas vraiment des jeux de hasard ? Il y a 12 ans, un ingénieur à la retraite a fait une découverte qui l'a conduit depuis lors dans une bataille juridique acharnée contre la Française des Jeux et son système de répartitions des gains. Les détails avec Planet.fr.  

Publicité
 
Robert Riblet est un ingénieur à la retraite qui s'attaque à l'énorme machine à sous qu'est la Française des Jeux. Il lui reproche sa répartition des gains des jeux de grattage qui, selon lui, devrait être arbitraire. 
 
Après des années de recherches et d'observation, Roblet Riblet (cf photo ci-contre) est parvenu à la conclusion que les jeux de grattage sont distribués par lot de 50 tickets parmi lesquels un seul permettait de remporter une somme significative, supérieure à 20 euros. Un procédé que certains  buralistes ont compris et dont ils font profiter leurs bons clients. La combine consiste à gratter les jeux d'un livret, donc un lot de 50 tickets, jusqu'à l'obtention d'un gain de 20 euros ou plus, après quoi il est inutile de continuer à gratter. 
Un combat en justice de plus de 12 ans
 
En 2004, après avoir étudié les jeux de grattage pendant trois ans, le retraité entame une action en justice contre la Française des Jeux. L'année suivante, l'entreprise demande l'annulation de cette action contre la somme de 450 000 euros. Mais Roblet Riblet ne se laisse pas impressionner et continue son combat. 
 
Après avoir réfuté les accusations de l'ingénieur, la FDJ a fini par avouer que le système dévoilé par Robert Riblet est bel et bien utilisé et sert à répartir équitablement les gains dans le pays.  Aujourd'hui, la bataille judicaire n'est pas terminée. Le 27 mai prochain, le jugement civil aura lieu au tribunal de grande instance de Nanterre en attendant le procès en pénal où la Française des jeux est placée en tant que témoin assisté pour "tromperie", "escroquerie" et "publicité mensongère". 
Décidé à venir à bout de ces méthodes qu'il trouve injustes, le retraité est décidé à se battre pour "l'égalité des chances strictes entre les joueurs". 
 
Crédit photo : ©AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

37 commentaires

J'ai jamais rien gagné...

Portrait de REVOLUTION80

Ce qu'il y a de scandaleux dans le scandale, c'est qu'on s'y habitue...

J'ai jamais rien gagné... Sauf l'argent que j'ai économisé en ne jouant pas !!!

Votez pour ce commentaire: 

UN GRAND MERCI patmor je

Portrait de bniat40

bniat40

UN GRAND MERCI patmor je viens de comprendre grâce à votre éclairage de génie que le grattage était un jeu !  Je vais donc poursuivre en jouant sur moi-même au morpion !!!

Heureusement qu'on trouve des génies sur ces blogues !!!

Votez pour ce commentaire: 

La FdJ devait sz szntir bien

Portrait de alain976

La FdJ devait sz szntir bien morveuse pour proposer 450 000 €

Votez pour ce commentaire: 

C'est donc un enrichissement

Portrait de RACEDAIGLON

C'est donc un enrichissement illicite par l'utilisation abusive d'un pouvoir à des fins privées. Autrement dit "corruption" . . . avec des pratiques anticoncurrentielles.

Votez pour ce commentaire: 

Histoire de fric ça pue

Portrait de patrickR2

 patrickR2

Histoire de fric ça pue toujours...

Votez pour ce commentaire: 

bonjour, il y à des regions

Portrait de emeraude28

Emeraude

 

 bonjour, il y à des regions ou gratter ces cartons rapporte plus que dans d autre region c estverifiable..

 

Votez pour ce commentaire: 

je ne suis pas étonnée, ce

Portrait de akervil

K

je ne suis pas étonnée, ce monde est pourri par l'argent

Votez pour ce commentaire: 

J'ai lu, il y a quelque temps

Portrait de JJdeRouen

J'ai lu, il y a quelque temps déjà, un article sur la fabrication des tickets. D'abord, ils sont imprimés au Canada (merci la délocalisation), Ensuite, la FDJ commande une série de x millions de tickets avec la répartition de 1 ticket pour la somme maxi puis n tickets pour la somme suivante et ainsi de suite jusqu'à la très grande somme de tickets perdants. L'imprimeur fait comme tous les imprimeurs à qui on commanderait des cartes de visite ou autres prospectus, il anticipe le fait qu'il puisse y avoir des défauts d'impression de temps en temps en imprimant plus de tickets que nécessaire. Quand l'impression est terminée, il supprime le trop pour ne garder que la quantité demandée. De ce fait, il est fort possible, voire même fort probable qu'il supprime des gros gains, peut être même le gros lot.

Votez pour ce commentaire: 

Il n'y a pas que la FDJ qui

Portrait de paul12

Il n'y a pas que la FDJ qui propose des jeux de grattage....

Il en existe des gratuits qui sont pas mal. D'ailleurs, ce site les répertorie, avis aux amateurs : www.kuzeo.com/jeux-de-grattage/sites/  

Un peu de diversité ne fait jamais de mal !

Votez pour ce commentaire: 

Il n'y à pas que la FDJ qui

Portrait de paul12

  Il n'y à pas que la FDJ qui propose des jeux de grattage...
Il en existe des gratuits qui sont pas mal. D'ailleurs, ce site les répertorie, avis aux amateurs : www.kuzeo.com/jeux-de-grattage/sites/ 

Un peu de diversité ne fait pas de mal !

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité