L’ancien trader a décidé de s’en remettre à la justice divine. Condamné pour avoir fait perdre près de 5 milliards d’euros à la Société Générale, Jérôme Kerviel a décidé de rallier Paris à pied après avoir rencontré le pape le 19 février dernier.

© Comité de soutien Kerviel / Twitter

C’est « une marche contre la tyrannie des marchés ». Jérôme Kerviel, l’ancien trader de la Société Générale, condamné à 5 ans de prison, dont 3 fermes, et à rembourser 4,9 milliards d’euros la banque, s’est lancé dans une sorte de pèlerinage protestataire. Après avoir rencontré le pape le 19 février dernier, Jérôme Kerviel a décidé de rentrer à Paris à pied, révèle 20 minutes.

« L’attraction du néant et d’une solution radicale grandit en moi »« Le souverain pontife a été touché par la lettre que Jérôme Kerviel lui a adressée » explique au quotidien un de ses proches, lui aussi présent au Vatican. « Il l’a donc vu. Ils ont discuté de la tyrannie des marchés. Ce n’est qu’après qu’il a décidé de rentrer à pieds à Paris » ajoute-t-il. Déçu par la justice des hommes, Jérôme Kerviel est semble-t-il venu trouvé un peu de réconfort du côté de la justice divine. « Je viens vers Vous sans autre espoir que celui d’interroger la justice de Dieu et de solliciter Son représentant sur Terre à se pencher sur mon sort » a-t-il ainsi écrit au pape François. « Les épreuves qu’il m’est désormais imposé d’affronter son trop énormes pour que je puisse envisager de les surmonter (…). L’attraction du néant et d’une solution radicale grandit en moi » explique le trader déchu.

Publicité
Bientôt de retour en prison ?Jérôme Kerviel, qui a déjà « les pieds en sang », s’est donc lancé sac au dos dans cette marche longue de 1400 kilomètres, à raison de 15 à 30 kilomètres par jour. Et fait avec le strict minimum. « Il a quelques affaires et presque pas d’argent » a confirmé son avocat. Jérôme Kerviel se débrouille en dormant chez l’habitant, et compte bien offrir à sa mère le rosaire que le lui a offert le pape. Mais son périple pourrait tourner court : le 19 mars prochain, la Cour de cassation rendra sa décision quant au pourvoi formé par l’ancien trader, son dernier recours pour éviter la prison. Le 13 février dernier, l’avocat général avait demandé le rejet. L’avocat de Jérôme Kerviel assure que son client n’est pas en fuite. « Mais si le parquet décide de le renvoyer en prison, il faudra d’abord aller l’arrêter là où il se trouve…»

Vidéo : l'avocat de Kerviel accuse la Société Générale d'avoir manipulé la justice