La cour d'appel a de Paris a tranché et Jérôme Kerviel est fixé sur son sort : il a été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme et à 4,9 milliards d'euros de dommages intérêts. Mais, selon son avocat, l'affaire pourrait connaître une suite. Planet.fr fait le point. 

Comme nous vous l'indiquions mercredi 24 octobre au matin, la cour d'appel de Paris a rendu son verdict concernant Jérôme Kerviel. L'ancien trader a été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme et à 4,9 milliards d'euros de dommages intérêts. L'ancien trader a été jugé responsable d'une perte record à la Société Générale en 2008

La cour a ainsi confirmé le jugement de première instance de 2010. Lors du procès en appel, qui a eu lieu en juin 2012, la peine de prison maximale avait été requise pour Kerviel, soit cinq ans. 

Suite à cette décision, l'avocat de l'ancien trader, David Koubbi, a dénoncé une "injustice lamentable" et affirme que son client demandera peut-être un pourvoi en cassation. Il avait, avant le procès, déclaré que la Société Générale "savait" ce que faisait l’ancien trader et décrit cette affaire comme une "mascarade". 

Publicité
Poursuivi pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque, Jérôme Kerviel a été reconnu coupable d'avoir pris à l'insu de sa hiérarchie des positions spéculatives de dizaines de milliards d'euros sur des marchés à risque et d'avoir déjoué les contrôles avec des opérations fictives, de fausses écritures et des mensonges répétés.

Une peine de prison de trois ans attend maintenant Jérôme Kerviel, qui a déjà effectué 39 jours jours de détention provisoire en 2008.

 

 

 

Publiez votre commentaire

4 commentaires

Je suis bien d'accord avec

Portrait de Tiro liro liro

"N'oublie pas de danser, même si tu es triste"...

 Je suis bien d'accord avec vous Mila sur ce problème.

 

Et ils n'ont qu'à l'employer à nouveau pour récuperer l'argent perdu...

 

Votez pour ce commentaire: 

Ceux qui l'ont jugé n'ont

Portrait de cagoule69

cagoule69

Ceux qui l'ont jugé  n'ont jamais travaillé dans le privé et de plus dans une banque..Lorque l'on a accès aux comptes, toutes les transactions sont surveillées voires bloquées si l'on dépasse un certain montant décidé par le managment.

Impossible donc de miser autant d'argent sans que d'autres soient au courant !!!!

Votez pour ce commentaire: 

Ayant travaillé 40 ans à la

Portrait de Mila44

Mila44

Ayant travaillé 40 ans à la Société Générale, dans des Services de gestion de fortune et en intervenant directement en bourse pour le compte des clients, je peux vous certifier que le Service de Inspection de la Société Générale était l'un des meilleurs sinon le meilleur de toutes les banques françaises. Les contrôles internes sont tels qu'aucunes positions ne peuvent être prises sans qu'au moins le soir ou le lendemain elles ne soient l'objet de suivi et de vérifications. J. Kerviel est sans aucun doute tout à fait responsable de ses actes, mais la Société Générale à un niveau ou un autre était au courant de ses activités et l'a laissé faire. Si l'on envisage un seul instant que la SG n'était pas au courant, alors la c'est bien pire et l'on peut se demander dans cette hypothèse si ce n'est pas la Banque elle-même qui devrait faire l'objet de poursuite par la Justice, pour manque de sérieux et de compétences. (ce qui n'est probablement pas le cas). Ce jugement prouve que les juges en la matière étaient tout à fait incompétents pour comprendre les systèmes de trading mis en place actuellement dans toutes les banques de la planète et qui sont d'une compléxité extrême.

Je ne pense pas que cet affaire et son dénouement soit une bonne publicité pour la Société Générale, surtout en cette période et en tout état de cause quel gâchi.

Votez pour ce commentaire: 

Mila44 a dit

Portrait de stvi

 stvi

Mila44 a dit :

..............................................;. Ce jugement prouve que les juges en la matière étaient tout à fait incompétents pour comprendre les systèmes de trading mis en place actuellement dans toutes les banques de la planète et qui sont d'une compléxité extrême.

Je ne pense pas que cet affaire et son dénouement soit une bonne publicité pour la Société Générale, surtout en cette période et en tout état de cause quel gâchi.

 

ce jugement prouve surtout qu'on peut ménager la chèvre sans ménager le choux ....
la vie d'un petit employé de banque même trader ,ne compte pas beaucoup face à la puissance d'une grande banque ...
Il est bien évident comme tu l'as souligné que des juristes ne sont pas compétents pour juger une procédure bancaire Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ta perception de publicité faite à la banque ,bien au contraire elle a prouvé sa puissance face aux institutions ...c'est rassurant pour ceux qui privilégient l'intérêt aux principes

Votez pour ce commentaire: 

Publicité