Trois mois après le décès de son "amoureux" Charb, Jeannette Bougrab a décidé de quitter la France. L’ancienne secrétaire d’Etat aurait besoin de "changer d’air". Découvrez ce qu’elle va faire.

Elle a envie de partir loin, très loin du pays dans lequel son "être cher" est décédé. Il y a trois mois, Stéphane Charbonnier, dit Charb, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo était tué dans un attentat visant sa rédaction. Un terrible drame qui a révélé la relation que le dessinateur et Jeannette Bougrab entretenaient depuis plusieurs mois. "J'étais avec un héros que j'admirais. C'était quelqu'un de très gai, qui s'était fait lui-même. Il se sentait menacé. On essayait de vivre normalement, mais c'était compliqué (…) J’ai perdu "l’être aimé, (m) on amour, une partie (de moi)", avait-elle déclaré sur BFM TV quelques jours après l’attentat.

Des propos que la famille de Charb avait ensuite remis en cause en publiant un démenti sur leur relation. Très affectée par le rejet des proches de son "amoureux", l’ancienne secrétaire d’Etat sous Nicolas Sarkozy avait par la suite confié "vouloir mourir".

A lire aussi – Jeannette Bougrab : que devient la veuve de Charb ?

J’ai besoin de "changer d’air après la violence et la méchanceté"

Publicité
Trois mois plus tard, il semblerait que Jeannette Bougrab ait réussi à surmonter sa peine, tout du moins à vivre avec. Selon les informations de La Lettre de l’audiovisuel, elle a décidé de partir vivre en Finlande. La quadragénaire maman d’une petite fille de quatre ans vient en effet d’être nommée à un poste à l’ambassade de France à Helsinki. L’ancienne présidente de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) devrait y être en charge de la direction du service d’action culturelle. "Je rejoins en effet l'ambassade de France en Finlande, et serai opérationnelle à Helsinki à partir de fin août début septembre. Mais pas au poste d'ambassadeur, ni de consul, mais de conseiller culturel: un poste modeste», a-t-elle confirmé à La Parisienne. J’ai besoin de « changer d’air après la violence et la méchanceté", a-t-elle confié au magazine.

La "veuve" de Charb aurait également un autre projet : la sortie de son livre le 13 mai prochain. Intitulé Les Maudites, l’ouvrage compilera plusieurs portraits de femmes qui l’ont marquée.

Vidéo : Jeannette Bougrab parle de sa relation avec Stéphane Charbonnier