Accablée de chagrin après la mort de son compagnon dans l’attentat de Charlie Hebdo, Jeannette Bougrab s’en serait pris à François Hollande, lequel aurait fini par lui accordé une faveur pour la calmer. 

En janvier 2015, on apprenait que l’ancienne secrétaire d’Etat sous Nicolas Sarkozy, Jeannette Bougrab avait entretenu une liaison avec le dessinateur Stéphane Charbonnier, dit Charb. Ce dernier venait d’être tué dans l’attentat de Charlie Hebdo, plongeant celle qui l’appelait son "être cher" dans une profonde détresse. Peu de temps après avec le 7 janvier 2015, l’ex-membre du gouvernement était venue sur les plateaux télé pour parler de celui qu’elle pleurait. Une attitude qui avait vivement déplu à la famille de Charb, laquelle avait même publié un démenti sur leur relation. Trois mois plus tard, Jeannette Bougrab annonçait qu’elle quittait la France pour aller s’installer en Finlande en tant que conseillère culturelle à l’ambassade de France. J’ai besoin de "changer d’air après la violence et la méchanceté", expliquait-elle à La Parisienne, laissant ainsi entendre que son départ était motivé par son chagrin.

Pourtant, le Canard Enchaîné avance cette semaine que l’ancienne secrétaire d’Etat aurait obtenu ce poste grâce à François Hollande. Le jour de l’attentat à Charlie Hebdo, le président de la République et quelques ministres se sont rendus à la rédaction. "A leur arrivée, il se trouvent nez à nez avec Jeannette Bougrab, en larmes, qui se jette sur Hollande : ‘Vous l’avez tué, vous l’avez tué !’", écrit le journal satirique. "On ne savait pas encore qu’elle était l’un des conquêtes de Charb ni qu’elle allait jouer la plus veuve de toutes", a raconté un ancien conseiller ministériel à l’hebdomadaire.

A lire aussi – Jeannette Bougrab : sa nouvelle vie à l’étranger

Publicité
"A force de pleurer, Hollande lui a donné un truc"Un comportement qui aurait eu raison de la patience du chef de l’Etat. "A force de pleurer, Hollande lui a donné un truc", rapporte encore cette même source qui précise que Manuel Valls aurait été chargé de trouver ce "truc". Quelques mois plus tard, Jeannette Bougrab était nommée à l’ambassade de France à Helsinki. 

Vidéo : Jeannette Bougrab parle de sa relation avec Stéphane Charbonnier