Nommée conseillère culturelle à l’ambassade de France en Finlande l’année dernière, Jeannette Bougrab en aurait profité pour inviter l’épouse de Manuel Valls, tous frais payés. 

Le Canard Enchaîné révèle cette semaine que Jeannette Bougrab a récemment fait venir Anne Gravoin en Finlande et ce, aux frais de l’ambassade de France à Helsinki. Une invitation qui serait liée à l’obtention de son poste. En effet, et toujours d’après les informations du journal, très affectée par le décès de son compagnon, Charb, dans l’attentat de Charlie Hebdo, l’ex-secrétaire d’Etat sous Nicolas Sarkozy s’en serait personnellement pris à François Hollande, avant de s’effondrer devant lui. " A force de pleurer, Hollande lui a donné un truc", a raconté un ancien conseiller ministériel à l’hebdomadaire satirique, précisant même que Manuel Valls avait été chargé de lui trouver ce "truc" aux allures de lot de consolation. Quelques mois plus tard, Jeannette Bougrab décrochait un poste dans la capitale finlandaise.

A lire aussi – Jeannette Bougrab : comment François Hollande a consolé l’ex de Charb

Publicité
Au total, 10 000 euros ont été dépensés Mais Le Canard Enchainé va plus loin et rapporte que rapidement après son transfert, "l’exilée a su se montrer reconnaissante : elle n’a pas mis mois à inviter la femme de Valls, la violoniste Anne Gravoin à venir jouer à Helsinki, tous frais payés". Toujours d’après le journal, le 11 mars dernier, "le Travelling Quartet dans lequel officie Anne Gravoin, était invité avec un accordéoniste, Pascal Contet. Billets d’avion, cachets, location de la salle, l’opération a été entièrement financée par l’Institut". Au total, "10 000 euros" auraient ainsi été dépensés. Une somme que Jeannette Bougrab n’a pas démentie mais simplement tenu à préciser : "4 000 euros net, une fois déduites les recettes de billetterie".

 Vidéo : Jeannette Bougrab parle de sa relation avec Stéphane Charbonnier

Publicité