Non Jean-Marie Le Pen n’est pas déconnecté de la réalité. Pas de la télé-réalité en tout cas. L’ancien leader du FN a avoué ne "pas être tout à fait indifférent" aux "beaux seins" de Nabilla.

Depuis qu’il n’est plus à la tête du Front national, Jean-Marie Le Pen a visiblement plus de temps à consacrer à ses loisirs. L’ancien chef de file du FN en profite apparemment pour regarder la télé et n’a, semble-t-il, pas non plus échappé à Nabilla, la starlette des Anges de la télé-réalité, devenue célèbre en trente secondes grâce à un téléphone imaginaire et son sens de la répartie (« Non mais allô quoi »).

Publicité
Invité de l’émission Tac-au-Tac sur Yahoo Sciences Po TV, Jean-Marie Le Pen a avoué ne pas être indifférent aux charmes de Nabilla. « Le phénomène autour de Nabilla, vous voyez la star de la télé-réalité, est-ce que ça vous dit quelque chose ? » lui demande le journaliste. « Oui, parce qu’elle a de beaux seins je crois » a-t-il répondu du tac-au-tac, selon le concept de l’émission. Une réponse qui a visiblement surpris le journaliste, qui s’est senti obligé, peut-être un peu gêné, de reformuler les propos de Jean-Marie le Pen. « Ben voilà, donc une belle poitrine ». « On n’y est pas tout à fait indifférent vous voyez » a rajouté Jean-Marie Le Pen. Et le journaliste de conclure : « On est content de le savoir ».