Une enquête sur Jean-Marie Le Pen a été ouverte par le parquet de Paris, a annoncé jeudi Mediapart. Dans cette affaire, les déclarations de patrimoine du président d'honneur du Front national sont mises en cause.

© AFP

Le parquet de Paris a ouvert une enquête sur les déclarations de patrimoine de Jean-Marie Le Pen, a assuré jeudi Mediapart. Quelques minutes après sa publication, l'information a été confirmée à l'AFP par une "source judiciaire".

Des déclarations injustifiées selon la Comission

L'ancienne Commission pour la transparence financière de la vie politique avait en fait constaté des différences entre les déclarations de patrimoine faites par Jean-Marie Le Pen entre 2004 et 2009. L'agence qui a depuis été remplacée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, avait aussitôt signalé à la justice cette anomalie.

Alors qu'il ne détient qu'une fonction officielle, celle de député européen, le président d'honneur du Front national (FN) n'a pas justifié l'augmentation de son patrimoine sur cette période. L'enquête a été confiée à la brigade financière de la police judiciaire parisienne. Celle-ci devra vérifier les conditions de l'enrichissement de Jean-Marie Le Pen. Aucun chiffre concernant les revenus de l'élu n'a cependant été révélé.

Jeanne dans la viseur de la justice

Publicité
Depuis novembre dernier, le micro-parti de Marine Le Pen est dans le viseur de la justice. Cette structure, appelée Jeanne en hommage à Jeanne d'Arc, est suspectée d'avoir reçu des prêts d'une origine douteuse. Durant l'année 2012, ce parti a recolté près de 9,5 millions d'euros, a affirmé Mediapart. Lancé en 2010, ce micro-parti est dirigé par des proches de la présidente du FN.

A voir également : l'ambiance tendue entre Daniel Cohn-Bendit et Jean-Marie Le Pen