Un jour après avoir dû quitter le studio de RMC à cause d’une migraine vestibulaire, Jean-Jacques Bourdin est revenu travailler. L’animateur vedette s’est même laissé aller à plaisanter sur ce qui lui était arrivé.

Lundi matin vers 7h30, Jean-Jacques Bourdin a été contraint de quitter la matinale de RMC à cause d’une migraine vestibulaire. Un départ précipité qui a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Alors que le mal dont souffrait l’animateur vedette n’a été révélé que plus tard dans la journée, plusieurs internautes y sont allés de leur supposition. Certains évoquant un "malaise" en plein direct, tandis que d’autres pensaient à du "surmenage".

Jean-Jacques Bourdin est pourtant réapparu dans le studio de la radio dès le lendemain, en pleine forme. Détendu et visiblement libéré de sa migraine vestibulaire qui le gênait la veille, il s’est même laissé aller à rire aux blagues de ses collègues à propos de sa situation, rapporte Le Point.

"C’est une migraine qui dont souffrent essentiellement les femmes"

Publicité
"Il y a le sens commun des mortels qui a  le droit à la migraine et il y a Jean-Jacques Bourdin et sa migraine vestibulaire", a en effet lâché un de ses collègues à l’antenne (voir la vidéo ci-dessus).Toujours sur le ton de l’humour, le journaliste a même évoqué une "migraine VIP", avant de préciser que "c’est une migraine qui dont souffrent essentiellement les femmes, selon les chercheurs". Une sortie qui n’a pas manqué de faire rire Jean-Jacques Bourdin, écrit le site de l’hebdomadaire. Ce dernier rapporte également que l’animateur de BFM TV s’est même plaint ensuite de ses conditions de travail – "Je n’en veux plus de cette oreillette…, cela ne sert à rien !" - et de poursuivre : "Bon allez, on va pas s’attarder sur mon cas, il y a d’autres sujets beaucoup plus importants".

La veille, Jean-Jacques Bourdin s’était déjà fendu d’un tweet rassurant annonçant son retour rapide.

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité