Dans le cadre d'une exposition dédiée à Jacques Chirac, le musée du quai Branly exposera le masque du démon Ôbeshimi, célèbre pour sa ressemblance avec le président français. 

En 2015, le masque du démon japonais Ôbeshimi était devenu célèbre en raison de sa forte ressemblanche avec Jacques Chirac. Le 21 juin prochain, cette oeuvre réalisée à la fin du XVIIIe siècle rejoindra le musée du quai Branly à Paris dans le cadre de l'exposition "Jacques Chirac ou le dialogue des cultures".

Jusqu'à présent, ce masque était exposé au musée Georges Labit à Toulouse (Haute-Garonne), et cela amusait bien les employés.

Rebaptisé Musée du quai Branly-Jacques Chirac

Dans cette nouvelle exposition parisienne consacrée à l'ancien chef de l'Etat, seront présentées plus de 150 oeuvres destinées à honorer le "cheminement intellectuel de l'ancien président, amoureux des cultures asiatiques et en particulier du Japon", selon Culturebox. 

Publicité
Cette exposition qui est aussi l'occasion de fêter les 10 ans du musée, aura pour but de faire (re)découvrir la passion de Jacques Chirac pour l'Asie et le Japon. Ce dernier s'était personnllement impliqué dans la création de ce musée dédié aux arts des civilisations non occidentales. Le 20 juin prochain, le jour de son 10e anniversaire, le musée devrait même être rebaptisé "Musée du quai Branly-Jacques Chirac".

Vidéo sur le même thème : Jacques Chirac : l'anecdote croustillante de Jean-Louis Debré

Publicité