En vacances à Agadir, l’ancien chef d’Etat a gentiment offert l’apéritif à un couple de commerçants rencontré dans un bar. Plus de détails.

Récemment désigné président le plus « sympathique » de la Ve République, Jacques Chirac semble décidé à donner raison aux sondages. Et ce ne sont pas Anne et Alain, un couple de commerçants français en vacances à Agadir (Maroc), qui diront le contraire ! Originaires de Boulogne-sur-Mer, tous les deux ont en effet récemment eu la chance d’apprécier le côté bon vivant et proche des gens de l’ancien président. Ainsi, qu’ils l’ont rapporté au Parisien, Anne et Alain se sont vus offrir l’apéritif par Jacques Chirac en personne ! Un moment complètement inattendu et qu’ils ne sont pas près d’oublier.

"C’est toujours le grand Chirac, très gentil et avenant"

 

"On les voyait tous les deux jours dans le quartier", a raconté Anne au quotidien à propose de l’ancien couple présidentiel. "J’ai vu son arrivée près de ce restaurant. Un cortège impressionnant : deux grosses voitures, son garde et un représentant de la garde royale. Il est sorti de la voiture et se dirigeait vers ce restaurant de la marina où les serveurs s'affairent dès son apparition. Lui, il sourit et marche en s'appuyant sur sa canne. Il a vieilli, affaibli, c'est vrai. J'osais pas avancer", s’est également souvenue la commerçante. Bien décidée à ne pas laisser passer sa chance d’approcher l’ex-locataire de l’Elysée, et malgré sa timidité, la Nordiste et son mari ont finalement osé s’approcher de Jacques et Bernadette Chirac. "J'y suis allée avec mon mari. On voulait prendre une image avec lui quand il avait un moment. Il était avec son épouse Bernadette. Elle, ce n'est pas la même approche que son mari. Elle est un peu hautaine, difficile de lui arracher un sourire, contrairement à Jacques Chirac", rapporte-elle. "Quand il a appris qu'on voulait prendre une photo, Jacques Chirac était ravi. On l'a entouré et c'est son garde qui nous a photographiés. On a peu parlé, et surtout pas de politique. On lui a dit d'où on venait de France, il nous a dit que lui restait à Agadir pour un mois", a-t-elle poursuivi, ajoutant : "Il nous a offert l'apéro. Lui, il a pris un mojito... et Bernadette Chirac est restée en retrait (…) C'est toujours le grand Chirac, très gentil et avenant. Il a pris un coup comme tous les gens de son âge, il a vieilli, oui. Il entend bien même si parfois il aime se faire répéter ce qu'on lui dit".

Publicité
Jacques et Bernadette Chirac se rendent souvent au Maroc. Ce pays est même devenu l’un de leurs lieux de villégiature préférés. L’été dernier, tous les deux avaient même renoncé à leur traditionnel séjour à Saint-Tropez (Var) pour aller à Agadir. Le roi du Maroc, Mohamed VI leur avait alors proposé de séjourner dans l’une de ses résidences.

 Vidéo sur le même thème - Eté 2010, Jacques Chirac déjeune en terrasse à Saint-Tropez

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité