L'ancien ministre de la culture a été entendu secrètement par la Brigade de protection des mineurs de Paris dans le cadre de l'enquête sur les propos de Luc Ferry, accusant un ancien ministre de parties fines avec des mineurs...

En juillet 2011, Luc Ferry, ancien ministre de l'éducation, était invité sur le plateau du Grand Journal de Canal+. Lors de l'émission, il avait évoqué un article du Figaro et avait raconté : "Vous avez un épisode qui est raconté d'un ancien ministre qui s'est fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons. Probablement ici, nous savons tous de qui il s'agit" et il affirmait savoir ça des "plus hautes autorités de l'Etat".

Ces paroles avait provoqué la stupéfaction de ses interlocuteurs. Et une enquête préliminaire avait été lancée durant l'été 2011. D'après les informations de la radio RTL, Jack Lang, ancien ministre de la Culture, a été entendu dans le cadre de cette affaire en novembre dernier, alors que son nom n'a jamais été cité par Luc Ferry.

"Une histoire à dormir debout"Cette audition a été tenue secrète, et Jack Lang a été vu en tant que simple témoin par la Brigade de protection des mineurs de Paris qui comptait bien en apprendre plus sur ces partouzes. Or, l'ancien ministre n'a cessé de dire qu'il n'était au courant de rien. RTL a eu l'occasion de l'interroger sur le sujet, et il parle d'un "histoire à dormir debout".

Publicité
Mais Jack Lang n'est pas le seul à avoir été entendu par la brigade puisque des diplomates, des journalistes et même des policiers ont également été interrogés sur le sujet. La radio affirme d'ailleurs que Yves Bertrand, l'ancien patron des Renseignements généraux aussi été auditionné. Au final, faute d'indices et de preuves, le dossier a été classé sans suite.

© BERTRAND GUAY / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :