Dans une interview accordée à une chaîne américaine, la fille de Donald Trump portait un bracelet en or, tiré de la collection de sa propre société de produits de luxe. Une publicité (mal) déguisée ?

La fille du futur président des États-Unis a certainement hérité du talent de son père pour les affaires. Invitée dans l'émission 60 minutes, diffusée lundi sur la chaîne américaine CBS, Ivanka Trump était en compagnie des membres de sa famille pour parler de l'élection du milliardaire.

Un e-mail labellisé "Style Alert" ("Alerte de style") a par la suite été envoyé à plusieurs organes de presse, notamment le New York Times. Il était écrit dessus : "Ivanka Trump porte son bracelet favori de la collection Metropolis sur 60 minutes". La photo qui l'accompagnait mettait en avant le bijou qui ornait son poignet pendant l'interview. Il s'agissait d'un bracelet en or serti de diamants, vendu 10 800 dollars sur le site Ivanka Trump Fine Jewelry, la société de bijoux de luxe qu'elle a fondée.

"Papa élu président. (Sa) fille voit une opportunité de vendre plus de bijoux. En résumé : le président sert à faire de l'argent"

À lire aussi – Qui est Ivanka, la fille du milliardaire Donald Trump ?

"Veuillez partager ceci avec vos clients"

Le message a été envoyé par la vice-présidente du service commercial de la société, avec la mention "Veuillez partager ceci avec vos clients". Contactée à de multiples reprises par le New York Times, elle n'a d'abord pas voulu répondre. C'est d'Abigail Klem, la directrice de la marque, qu'est venue l'explication.

Publicité
Elle a affirmé que "l'employée bien intentionnée du service commercial" avait "suivi le protocole coutumier" et que "comme beaucoup d'entre nous, elle est encore en train de s'ajuster". Elle a assuré que la marque réfléchissait à de "nouvelles politiques et procédures" pour éviter de tels conflits d'intérêts. En attendant, envoyer ce mail et faire naître la polémique… c’était aussi un sacré coup de pub.

Vidéo sur le même thème – Donald Trump nomme ses hommes forts

Publicité